De retour de Pittsburgh

De retour de Pittsburgh

Le gardien de but Tristan Côté-Cazenave.

Crédit photo : Courtoisie

Tristan Côté-Cazenave

Une semaine après son séjour au camp de développement des Penguins de Pittsburgh, le gardien de but Tristan Côté-Cazenave s’est entretenu avec Les Versants.

« C’est un rêve d’enfance qui s’est réalisé, avance le Montarvillois Tristan Côté Cazenave, qui est de retour au Québec. Pour moi, cette participation à un camp de développement, c’est presque aussi intéressant qu’être repêché. »

Un appel au repêchage

Rappelons qu’au terme de la séance de repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH), qui se déroulait les 22 et 23 juin à Dallas, le cerbère des Tigres de Victoriaville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a reçu un appel. « C’est mon agent, Phil Ozga, qui m’a annoncé la nouvelle. Les Penguins souhaitaient m’inviter à leur camp de développement. J’ai accepté sans hésiter! » relate-t-il.

Le camp en question se déroulait du 27 au 29 juin dans la ville de l’acier. Dès son arrivée sur place, Tristan Côté-Cazenave s’est mis en mode apprentissage. Entouré de tout le personnel d’entraîneurs de l’équipe championne de la coupe Stanley à cinq reprises, le Québécois était là pour apprendre. « Je voulais assimiler tout ce que je pouvais et en profiter à 100 % pour réaliser ce que j’étais en train de vivre en tant qu’expérience. »

« C’est un rêve d’enfance qui s’est réalisé. Pour moi, cette participation à un camp de développement, c’est presque aussi intéressant qu’être repêché. » – Tristan Côté-Cazenave

Aperçus lors de ce bref séjour à Pittsburgh, le capitaine de l’organisation, Sidney Crosby, ainsi que Matt Murray, le portier qui a succédé à Marc-André Fleury.

Parmi tous les joueurs qui évoluaient sur la glace avec l’ancien porte-couleurs des Grenadiers de Châteauguay et du Blizzard du Séminaire Saint-François, dans la Ligue de hockey midget AAA, notons la présence du gardien des Sea Dogs de Saint John, Alex D’Orio. En septembre 2017, ce dernier s’est entendu sur les termes d’un premier contrat professionnel avec l’équipe de Pennsylvanie.

Pendant son camp de développement, l’athlète de hockey aura participé à des entraînements sur glace et à des pratiques plus spécifiques pour les gardiens de but. Il a aussi pris part à des tests physiques. « J’ai emmagasiné le plus de conseils possible. Mon objectif était de prouver à tout le monde que j’avais ma place au-dessus du niveau de la LHJMQ », poursuit celui qui s’entraîne maintenant à Mont-Saint-Hilaire pendant la saison estivale.

Des félicitations

Pour souligner l’exploit de son gardien de but, le club des Tigres de Victoriaville a partagé sur sa page Facebook les mots d’encouragement suivants quelques jours avant son départ : « Félicitations à notre gardien Tristan Côté-Cazenave, qui a reçu une invitation pour le camp des recrues des @penguins! C’est un bel accomplissement d’être parmi l’élite. »

Il faut rappeler qu’en prévision du repêchage 2018, Tristan Côté-Cazenave s’est retrouvé sur la liste de la Centrale de recrutement de la LNH en novembre 2017. Le Montarvillois était un espoir de catégorie C, soit susceptible d’être sélectionné en 4, 5 ou 6 ronde. Il ne s’y classait plus quelques mois plus tard, puisque les Tigres ont fait d’Étienne Montpetit leur gardien numéro 1. C’est ce qui a fait en sorte que Côté-Cazenave a été écarté, alors qu’il était régulièrement pressenti comme l’un des espoirs chez les hommes masqués.

Saison 2018-2019

Quant à la saison 2018-2019 dans la LHJMQ, le jeune homme de Saint-Bruno-de-Montarville veut protéger la cage des Tigres de Victoriaville plus souvent et conserver une constance tout au long des matchs.

QUESTION AUX LECTEURS :

Que pensez-vous du cheminement de Tristan Côté-Cazenave?

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des