De retour dans la maison de Saint-Bruno

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
De retour dans la maison de Saint-Bruno
La comédienne de Sainte-Julie, Émilie Bierre, reprend son rôle de Florence dans Les Beaux malaises 2.0. (Photo : Andréanne Gauthier)

Émilie Bierre dans Les Beaux malaises 2.0

La suite des Beaux malaises, Les Beaux malaises 2.0, prend l’affiche aujourd’hui, le mercredi 27 janvier. Pour la comédienne Émilie Bierre, ce fut l’occasion de revenir sur un « plateau coup de cœur ».

Annoncée il y a plus d’un an par Martin Matte lui-même, « Je vous souhaite de passer de belles Fêtes! Pis, en passant… en 2020, j’écris une saison des Beaux malaises! Julie, les enfants, les gars au tennis, mon frère, ma mère, etc., seront de retour! », des propos qu’il a rédigés en décembre 2019, cette nouvelle saison s’amorce cette semaine.

« Quand j’ai remis les pieds à l’intérieur, je m’attendais à une maison dix fois plus grande. Cette maison qui m’a déjà accueillie. Mais en fait, c’est qu’à l’époque, j’étais plus petite. » – Émilie Bierre

En entrevue avec Les Versants, la Julievilloise Émilie Bierre s’est dite surprise du retour de l’émission phare de TVA. « En fait, je l’ai appris en même temps que tout le monde. J’étais très contente, parce que j’avais toujours un peu espéré son retour. Ç’a été un plaisir de retrouver toute l’équipe! », mentionne l’adolescente.

Celle qui campe le rôle de Florence, la fille de Martin et Julie, avait hâte de constater l’évolution de son personnage. « Florence a toujours eu un gros caractère, surtout avec son père. J’avais hâte de voir comment elle s’est transformée. Pour cette nouvelle saison, elle évolue et prend plus de place. Ça permet plusieurs scènes comiques en famille. »

Retour à Saint-Bruno

Qui dit Beaux malaises, dit aussi Saint-Bruno-de-Montarville. En effet, il y a un lien à établir entre les deux, et c’est la maison dans laquelle demeurent les personnages de Martin, Julie et les enfants. Celle-ci est située à Saint-Bruno-de-Montarville et se transforme en plateau de tournage, le temps d’enregistrer les scènes qui s’y déroulent. « C’était fou de revenir ici!, lance la jeune comédienne. C’est quand même quatre années de ma vie. Ça se passait aussi dans la même maison, celle de Saint-Bruno, pour la nouvelle saison. »

C’était la même résidence… mais en même temps, différente. « Quand j’ai remis les pieds à l’intérieur, je m’attendais à une maison dix fois plus grande. Cette maison qui m’a déjà accueillie. Mais en fait, c’est qu’à l’époque, j’étais plus petite », poursuit Émilie Bierre, qui ne dirait pas non à une cinquième saison des Beaux malaises. « Si jamais l’émission revenait encore une fois, c’est clair que ça me ferait plaisir! Pour moi, c’est vraiment un plateau coup de cœur! »

Un succès millionnaire

Les trois saisons de la première mouture des Beaux malaises ont été diffusées entre janvier 2014 et janvier 2017. Il n’était pas rare que l’émission attire plus de deux millions de téléspectateurs devant le petit écran.

QUESTION AUX LECTEURS :

Pourquoi regarderez-vous la nouvelle saison des Beaux malaises?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires