Danielle Arsenault parmi les lauréats

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Danielle Arsenault parmi les lauréats
Danielle Arsenault est entourée du représentant de Desjardins Entreprises, Michel Caron, ainsi que de l’animatrice du gala, Justine Alexandre. (Photo : Brophoto)

Gala OSEntreprendre

Danielle Arsenault a été honorée le 4 avril dernier dans le cadre du Gala OSEntreprendre. La Grandbasiloise et son conseil d’administration pour le Défi Familles en forme Saint-Basile ont reçu les honneurs dans la catégorie Économie sociale.

Danielle Arsenault œuvre à la mise en place du Défi Familles en forme depuis plus de 10 ans. D’ailleurs, elle planche actuellement sur les derniers préparatifs en vue du 11e événement, qui aura lieu le dimanche 2 juin, à Saint-Basile-le-Grand. La période d’inscriptions est d’ailleurs en cours.

« Depuis juin que je mettais les bouchées doubles […]. Quand j’ai appris que je gagnais, j’étais très émue, très touchée. J’en avais les larmes aux yeux. » – Danielle Arsenault

Cette distinction a été obtenue des mains du Service de développement de la MRC de La Vallée-du-Richelieu dans le cadre de la 21e édition locale du Défi OSEntreprendre. Au dire de Danielle Arsenault, cette victoire est une visibilité pour le Défi Familles en forme. « Ça donne une crédibilité au projet. C’est signe que les gens y adhèrent, que ça fonctionne et que nous allons dans la bonne direction », souligne-t-elle en entrevue avec Les Versants.
Elle ajoute : « Personnellement, ça me donne une bonne tape sur l’épaule pour la suite des choses. Ça me laisse croire que je ne suis pas la seule à y croire et que je peux maintenant passer à une autre étape. »

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Mme Arsenault reçoit des honneurs concernant l’activité de course à pied. Lors du gala Hommage aux bénévoles, en 2013, c’est la Municipalité de Saint-Basile-le-Grand qui faisait du Défi Familles en forme le gagnant dans la catégorie prix spécial événement, avec une mention Engagement remarquable.

Les membres du jury ont choisi Danielle Arsenault et son conseil d’administration en déclarant : « C’est la bonne personne pour élever le projet à un niveau supérieur; elle contribue aux saines habitudes de vie et propose des activités à la collectivité. »

Pour expliquer la catégorie Économie sociale, la coordonnatrice au mentorat et événements de la MRC de La Vallée-du-Richelieu, Mélanie Dubuc Lussier, déclare : « Il s’agit d’une coopérative, d’une mutuelle ou d’un organisme à but non lucratif qui exerce des activités économiques à des fins sociales; c’est-à-dire qu’elle vend ou échange des biens et services, non pas dans le but de faire du profit, mais plutôt dans celui de répondre aux besoins de ses membres ou de la collectivité. »

Maintenant un OBNL

Depuis juin dernier, le Défi Familles en forme est devenu un organisme à but non lucratif (OBNL). Un travail de longue haleine, selon la principale intéressée, qui a dû bâtir un plan d’affaires, composer un conseil d’organisation, rechercher des commanditaires…, et ce, afin d’amener le Défi à un autre niveau, vers une autre étape : « Je souhaite le transposer dans d’autres villes. » En 2019, le Défi Familles en forme se déroulera à Saint-Basile-le-Grand, comme lors des 10 dernières années, mais aussi dans une autre ville, qu’il reste à confirmer. En 2020, elle vise quatre endroits de la Montérégie. Pour 2025, la mère de famille aimerait arriver avec un Défi Ados en forme à obstacles.

Dans son processus, Danielle Arsenault a rencontré de nouvelles personnes. En janvier dernier, elle entend parler de ce concours en entrepreneuriat, et très rapidement, elle se doit de compléter son plan d’affaires; un document final de 85 pages. Même si elle ne croyait pas avoir de chance de s’illustrer, la Grandbasiloise soutient qu’elle était très contente d’y participer. « Depuis juin que je mettais les bouchées doubles pour amener monDéfi à un autre niveau. Quand j’ai appris que je gagnais, j’étais très émue, très touchée. J’en avais les larmes aux yeux. »

Outre le prix, Danielle Arsenault maintient qu’elle sort de ce gala avec de nouveaux contacts, un réseau d’affaires qui se développe.

Rappelons qu’en mettant en place le Défi Familles en forme, un rendez-vous annuel de course à pied intergénérationnel sur 1, 2, 5 ou 10 km, Mme Arsenault s’était donné l’objectif d’encourager les saines habitudes de vie, l’activité sportive et les valeurs familiales, à faible coût : « Ma mission reste la même : offrir une expérience sportive et familiale, unique, au plus grand nombre de coureurs possible. »

QUESTION AUX LECTEURS : Avez-vous déjà pris part au Défi Familles en forme?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des