Quand les enfants chantent Noël aux aînés

Les jeunes de la chorale de l’Académie des Sacrés-Coeurs ont égayé l’heure du dîner du 6 décembre des résidants du Manoir Saint-Bruno en leur offrant quelques airs de Noël.
En effet, pour une deuxième année consécutive, une cinquantaine d’élèves de 3e, 4e, 5e et 6e années se sont rendus au Manoir Saint-Bruno en compagnie de leurs enseignantes de musique, Marie-Josée Fortin et Chantal Parent, pianiste. « Étant donné le succès de la première expérience, l’an dernier, les professeurs de musique, en collaboration avec l’Association des parents de l’Académie et TransporTag, qui offre gratuitement le transport des petits chanteurs, nous avons décidé de réitérer l’expérience », raconte la présidente de l’Association des parents de l’Académie des Sacrés-Cœurs, Marlene Benard.

« C’est vraiment un beau cadeau et une belle activité intergénérationnelle. » -Denise Parsons

Une tradition

Les enfants ont offert des titres comme « On écrit sur les murs », « Tout va changer ce soir », « Vent frais, vent du matin », « Noël des enfants du monde », ainsi que « Noël blanc ». Les résidants ont d’ailleurs été invités à interpréter avec la chorale cette dernière chanson. « C’était la deuxième visite de la chorale de l’Académie. L’année dernière, nous avons dû sortir les mouchoirs; cette fois, nous étions préparés, mais j’espère maintenant en faire une tradition. Les résidants du Manoir sont habitués d’entendre beaucoup de musique ici, mais la voix de ces petits anges, c’est plus qu’apprécié! » de mentionner au journal la directrice des loisirs au Manoir Saint-Bruno, Denise Parsons.
Selon Mme Parsons, cette visite permet aux écoliers de la chorale de prendre conscience qu’ils ne font pas que chanter, mais qu’ils font aussi partie d’une plus grande communauté. Du côté des résidants, la venue de ce chœur ramène d’agréables souvenirs. « C’est vraiment un beau cadeau et une belle activité intergénérationnelle. »
D’ailleurs, Mme Parsons souligne que deux ou trois des résidants ont reconnu leurs petits-enfants dans le groupe de chanteurs. « Pour eux, c’est une fierté de les voir performer, et d’en parler avec leurs voisins de chambre », ajoute-t-elle.
Une chanson en hébreu
Avec beaucoup de bonheur, les 46 enfants de 8 à 11 ans de la chorale, dont deux garçons, ont pratiqué, au cours des dernières semaines, les différentes pièces qu’ils ont présentées aux aînés, en offrant même une en hébreu, « Bashana haba’ah ».
« En venant nous rendre visite, ces enfants nous donnent vie, santé, joie. Ils font ressortir de beaux souvenirs. C’est très émotif comme rencontre », explique Daisy Grenier, une résidante du Manoir, qui trouve admirable de voir des enfants agir de la sorte auprès des adultes. « Je trouve qu’ils commencent bien dans la vie. C’est un beau commencement. À l’époque, nous avions tendance à rester à l’arrière, à l‘écart. Aujourd’hui, de voir des jeunes capables de se mélanger parmi nous, c’est admirable. »
À la fin de la visite, les enfants ont remis cartes de Noël, sucres à la crème et chocolats aux aînés; ces derniers ont distribué des pommes aux chanteurs.
Pour les aînés du Manoir Saint-Bruno, ce n’est pas la seule visite à qui ils ouvriront la porte au cours des prochains jours : la garderie Montarville, l’installation Rose-des-Vents du CPE Les Mousses du Mont ainsi que l’École primaire de Montarville se succéderont.