COVID-19 : une rentrée toujours prévue le 17 janvier

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
COVID-19 : une rentrée toujours prévue le 17 janvier
(Photo : archives)

Aujourd’hui, 680 308 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie, c’est une augmentation de 14 486 personnes dans les dernières 24 h. Il y a eu 39 nouveaux décès qui ont été rapportés lors de cette même journée. Le bilan est désormais de 11 820 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 2 343 948 personnes qui ont contracté le coronavirus. Les décès sont au nombre de 30 456 depuis le début de la pandémie.

Le ministre de l’Éducation du Québec Jean-François Roberge a fait le point à Montréal sur le retour en classe et les mesures d’enseignement à distance pour le réseau scolaire, justifiées par la montée de cas de COVID-19 et du variant Omicron. Il était accompagné par le directeur de la santé publique, le Dr Horacio Arruda.

« Tout est mis en place pour le retour des classes le 17 janvier », a commencé à préciser le ministre de l’Éducation et député de Chambly. Ce dernier a précisé qu’en ayant « quadruplé » le matériel informatique des écoles du Québec depuis mars 2020, l’enseignement en distance peut se donner depuis aujourd’hui plus facilement. « Mais notre plan A c’est la réouverture des écoles en présence. »

Les élèves du primaire et du préscolaire se verront, dès la rentrée des classe le 17 janvier, se remettre à deux reprise, en janvier et en février, des tests rapides, soit plus de 3,6 millions à chaque fois. « Il ne faudra pas envoyer son enfant avec des symptômes à l’école. »

Tests PCR pour les enseignants
Même si le personnel scolaire n’est actuellement pas sur la liste des professions pouvant se faire tester à l’aide de tests PCR, il le sera dès samedi. « Il sera sur la liste dès le 15 janvier à titre de travailleur essentiel. »

Lors de cette rentrée des classes prévue le 17 janvier, les élèves pourront bénéficier de plus de deux masques d’intervention par jour. « Nous aurons plus de ces masques, car quant ils deviennent humides, ils sont moins efficaces. Par contre les professionnels que l’on a consulté n’ont pas jugé qu’il était opportun d’équiper les enseignants de masque N95. »

Avec l’enseignement à distance, quelques ajustements ont été apportés quant au bulletin. Les examens prévus en janvier, seront reportés dans la semaine du 24 et 31 janvier. « Le bulletin pourra être ainsi remis le 11 février. »

Qualité de l’air
« D’ici vendredi, plus de 50 000 lecteurs de CO2 seront livrés dans nos écoles. Cela représente 54 % des lecteurs commandés. L’ensemble des lecteurs seront livrés, installés et en fonction dans les écoles prioritaires qui représentent environ 10 % des écoles, a expliqué M. Roberge. On continue à distribuer des échangeurs d’air. Si le centre de service en fait la demande, on est prêt à en distribuer plus. »

Le ministre espère recevoir l’ensemble des lecteurs de CO2 en février.
Le ministre de l’Éducation a précisé que les 432 millions de dollars qu’Ottawa a donné à Québec ont été utilisés dans les différentes mesures déjà prises.

Le Dr Arruda a indiqué pour sa part que le protocole de retour en classe, annoncé hier pour l’ensemble de la société, sera le même. « La période d’isolement passe de 10 à 5 jours si l’on n’a pas de symptômes. Par contre nous sommes entrain de revoir l’ensemble des protocoles avant la rentrée pour savoir à quel moment il faudra fermer des classes. Pour l’instant c’est lorsqu’il y a deux cas positif, mais cela pourra changer, mais de maintenir les écoles ouvertes est pour nous une très grande priorité. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires