COVID-19 : dans l’attente d’une augmentation des cas

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
COVID-19 : dans l’attente d’une augmentation des cas
François Legault, premier ministre du Québec (Photo : CPAC)

Aujourd’hui, 329 325 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie, c’est une augmentation de 1 490 personnes dans les dernières 24 h. Ce sont 12 nouveaux décès qui ont été rapportés lors de cette même journée. Le bilan évolue à 10 756 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 1 076 325 de personnes qui ont contracté le coronavirus. Les décès sont au nombre de 23 385 depuis le début de la pandémie.

La situation est redevenue grave avec la hausse des cas et des hospitalisations, particulièrement dans la Capitale-Nationale, en Chaudière-Appalaches et en Outaouais. Dans ces trois régions l’état d’urgence est prolongé d’une semaine, jusqu’au 25 avril.

À Montréal et Laval, des villes toujours surveillées de près, le couvre-feu demeure à 20 h, mais les écoles restent ouvertes, comme les commerces non essentiels, à la différence des zone en état d’urgence. « Dans ces deux villes, le nombre de cas est élevé, mais il est stable. Donc on garde le couvre-feu à 20 h, mais rien d’autre. Ce n’est pas impossible que dans les prochaines semaines nous devrons aller plus loin », a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault.

En Montérégie, malgré une certaine augmentation des cas, le couvre-feu reste à 21 h 30.
Il est interdit pour les citoyens de se rendre dans les régions en zone jaune ou orange dans le cas de la Côte-Nord. « Il n’y a que les voyages essentiels qui sont autorisés. Vous pourriez avoir une contravention si vous étiez dans cette zone sans aucune bonne raison », de préciser le premier ministre.

Appel aux plus jeunes
Le premier ministre a rappelé qu’aujourd’hui, les personnes de moins de 60 ans étaient celles qui se trouvent en majorité être hospitalisées pour la COVID-19. « C’est possible pour des jeunes d’attraper la COVID et d’avoir des conséquences graves », précise-t-il.

La vaccination des plus de 60 ans n’amènera donc pas un retour à la normal comme déjà promis par le gouvernement. « Le 24 juin, c’est le moment espéré pour avoir un retour à la normalité. Tant que l’année scolaire ne sera pas finie, il y aura de la contagion dans les écoles. On peut donc penser qu’il y a de l’incertitude pour les deux prochains mois. »

Masques à l’extérieur
Les masques à l’extérieur sont obligatoires. Sauf pour les personnes seules ou d’un même foyer. Pour les autres, « une fois assis à deux mètres dans un parc, là on peut enlever le masque. Ce sont les deux seules exceptions. »
Hier, le Québec a vacciné plus de deux millions de personnes. « Il nous reste 73 jours avant que tous les Québécois qui le veulent soient vaccinés. Après, cela sera l’été », de conclure M. Legault.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gilbert proulx
Gilbert proulx
22 jours

Merci pour les infos