COVID-19 : dans l’attente d’un plan de déconfinement

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
COVID-19 : dans l’attente d’un plan de déconfinement
Les 12 à 17 ans devraient être vaccinés avec une première dose avant la fin de l'année scolaire. (Photo : archives)

Aujourd’hui, 355 297 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie, c’est une augmentation de 907 personnes dans les dernières 24 h. Ce sont 7 nouveaux décès qui ont été rapportés lors de cette même journée. Le bilan évolue à 10 971 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 1 261 677 de personnes qui ont contracté le coronavirus. Les décès sont au nombre de 24 483 depuis le début de la pandémie.

Le premier ministre du Québec François Legault s’est dit, ce matin, impatient de voir un plan pour le Québec de déconfinement pour la population comme l’a dévoilé récemment la province de la Saskatchewan. « Ce que j’aime avec ce plan de la Saskatchewan c’est qu’on va jusqu’au bout. Pour l’instant, en ce qui nous concerne, on y va semaine par semaine. On dévoilera un plan dans les prochaines semaines. J’attends le même genre de plan. »

Le ministre de la Santé a indiqué à 13 h, que le Québec avait atteint un seuil de 40 % des personnes vaccinées avec une première dose. « Demain, vendredi, une nouvelle catégorie de personnes (les 35 à 39 ans) pourront prendre un rendez-vous. Les autres catégories, déjà appelées, peuvent continuer à prendre un rendez-vous si ce n’est pas fait », d’indiquer Christian Dubé.

La dernière ligne droite pour la vaccination des 18 ans est programmée lundi, avec l’ouverture de la prise de rendez-vous pour les 18 à 34 ans. Les cas sont en baisse, comme les hospitalisations et les taux de positivité, mais aucune mesure d’atténuation du confinement n’a été amenée.

« Demain, vendredi, une nouvelle catégorie de personnes (les 35 à 39 ans) pourront prendre un rendez-vous. » – Christian Dubé

Vaccination des 12 à 17 ans
« La santé publique nous dit qu’on peut aller de l’avant avec la vaccination des 12 à 17 ans. On est déjà en préparation pour donner une dose d’ici la fin de juin avec une 2e dose pour la rentrée scolaire », a précisé M. Dubé.

L’objectif du gouvernement est de vacciner le plus d’adolescents à l’école. Cette population est de plus de 500 000 personnes.
Quant aux camps de jour, M. Dubé a indiqué qu’ils se tiendront cet été. « Les moniteurs seront considérés comme prioritaire pour se faire vacciner. »

Dès jeudi, une preuve vaccinale pourra être donnée sous forme d’un code QR (code digital ressemblant à un code barre en forme de carré). Un justificatif papier sera toujours fourni aux personnes qui se sont fait vacciner.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires