COVID-19 : couvre-feu pour reprendre le contrôle

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
COVID-19 : couvre-feu pour reprendre le contrôle
François Legault, premier ministre du Québec. (Photo : capture d'écran)

Aujourd’hui, 586 607 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie, c’est une augmentation de 14 188 personnes dans les dernières 24 h. Il y a eu 9 nouveaux décès qui ont été rapportés lors de cette même journée. Le bilan est désormais de 11 711 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 2 126 511 personnes qui ont contracté le coronavirus. Les décès sont au nombre de 30 279 depuis le début de la pandémie.

En moins d’une semaine, on sera passé de 10 personnes au maximum dans les rassemblements à Noël, à 6 personnes le lendemain, provenant de deux bulles familiales, pour aujourd’hui apprendre par le premier ministre du Québec, François Legault, que les rassemblements seront limités à la bulle familiale dès demain, le 31 décembre. De plus le couvre-feu sera instauré pour une deuxième fois lors de cette pandémie au Québec.

Lors d’une conférence de presse ce soir, le premier ministre a parlé de 16 000 personnes atteintes de la COVID-19 aujourd’hui. Un record absolue dans la province et ce chiffre de personnes infectées par le virus serait « sous-estimé. On est dans une situation qui est la pire depuis les 22 mois de la pandémie », a indiqué M. Legault. Ce dernier a mis de l’avant aujourd’hui, les avis d’experts qui indiquent qu’il y a un risque réel de dépasser « la capacité hospitalière les prochaines semaines. Il y a un risque que le nombre d’hospitalisation dépasse notre capacité. »

Retour du couvre-feu
Pour ces raisons le couvre-feu sera de nouveau en vigueur à partir de demain entre 22 h et 5 h du matin. Rappelons qu’un couvre-feu a été en vigueur du 8 janvier au 28 mai 2021. La province est la seule en Amérique du Nord à l’avoir instauré de nouveau pour le moment. « Les amendes seront au minimum de 1000 $ pour les personnes qui ne le respecteront pas. C’est un geste extrême car la situation est extrême. Le premier assouplissement sera de lever le couvre-feu. »

Pour la rentrée scolaire, elle sera repoussée d’une semaine supplémentaire. « J’annonce que toutes les écoles, cégeps et universités vont rester fermées jusqu’au 17 janvier. On va tout faire pour ouvrir le 17 janvier. » L’enseignement à distance sera mis en place.

Les salles des restaurants devront fermer dès demain. Les plats à emporter seront autorisés.

Les lieux de culte seront aussi fermés exception faite pour les funérailles où 25 personnes seront permises.

En ce qui concerne les sports intérieurs, il ne seront plus permis jusqu’à nouvel ordre.

Problème de main d’œuvre
« Plus de 12 000 employés sont absents dans le milieu de la santé. Il y a aussi un problème auprès des camionneurs, des chauffeurs d’autobus, des gens dans la construction ou encore dans les garderies. C’est toute la société qui est fragilisée. C’est même vrai dans les commerces essentiels », de préciser M. Legault qui a annoncé que pour les trois prochains dimanches, tous les commerces seront fermés.

Aucune mesure particulière n’a été annoncée concernant les personnes non-vaccinées, cependant M. Legault a indiqué qu’il réfléchissait à élargir l’application du passeport vaccinal dans plus de lieu afin de « donner certains avantages aux vaccinés. »

Enfin, le gouvernement réfléchit à mettre en place un site Internet pour que les personnes ayant été testées positives lors d’un auto test puissent s’inscrire. En effet, les personnes ayant eu la COVID-19 après leur deux doses de vaccin n’auraient pas besoin d’une dose de rappel.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires