Concours des arts visuels de Saint-Bruno: un moyen de faire partie des collections municipales

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Concours des arts visuels de Saint-Bruno: un moyen de faire partie des collections municipales
Une exposition intérieure et une autre à l'extérieur font partie de la programmation estivale du centre d'exposition du Vieux-Presbytère de Saint-Bruno. (Photo: Gabriel Provost)

Saint-Bruno ramène le concours des arts visuels au centre d’exposition du Vieux Presbytère afin de montrer le talent des créateurs montarvillois.

C’est entre le 29 mai et le 3 juillet que les œuvres pourront occuper les murs du centre d’exposition montarvillois. 

Pour arriver à faire partie des artistes dont les œuvres sont sélectionnées par la Ville, il faudra cependant que ceux-ci s’inscrivent entre le 2 et le 20 mai et qu’ils apportent leurs œuvres au Vieux Presbytère. 

20 mai

C’est la date limite pour que les artistes montarvillois apportent leurs œuvres pour participer au concours des arts visuels

Les concurrents doivent également avoir 18 ans et plus et résider à Saint-Bruno-de-Montarville, soumettre une œuvre récente (cinq ans et moins) dont les dimensions n’excèdent pas 1,20 m sur 1,20 m (environ 4′ x 4′). Les diptyques, triptyques ou installations ne sont pas acceptés. Il faut également qu’ils puissent joindre un dossier précisant la démarche artistique (études, expositions, articles de presse, etc.), que l’œuvre soit prêtée pour la durée de l’exposition et que l’artiste accepte de céder sa création à la Ville dans l’éventualité où elle remporte le concours. 

En échange, Saint-Bruno offrira une bourse de 1000 $ aux deux gagnants choisis par le jury indépendant. Ce dernier est composé de professionnels du domaine des arts visuels, et les gagnants seront dévoilés lors du lancement de l’exposition le dimanche 29 mai prochain, à 13 h.

Collection municipale

Une fois que le chef-d’œuvre gagnant a été sélectionné, qu’advient-il de cette création? Elle est ajoutée à la collection des œuvres municipales de Saint-Bruno. Parmi les créateurs qui en font partie, on trouve notamment Kieff Antonio Grediaga, André Fournelle, Cozic, Linda Covit, Jordi Bonet, Jean-Marc Blier et Roberto Pellegrinuzzi. En 2021, Saint-Bruno comptait 118 œuvres dans ses collections, dont 56 créées par des artistes locaux.

Selon la directrice des communications de Saint-Bruno, Suzanne LeBlanc, « elles se trouvent en grande partie dans les édifices municipaux de même que dans l’espace urbain. On retrouve les œuvres d’art public en différents endroits de la ville ». 

Saint-Bruno a d’ailleurs ajouté une nouvelle œuvre à sa collection : une horloge grand-père créée par Gérard Filion, ancien maire de la Municipalité entre 1960 et 1968. 

C’est d’ailleurs cet ancien magistrat de Saint-Bruno qui a fait déplacer, lors de ses années à la tête de la Ville, le presbytère à son endroit actuel. L’édifice a alors été classé bâtiment patrimonial par le gouvernement du Québec, et l’administration Filion en a fait un centre culturel. Il a ainsi été déplacé, pierre par pierre, vers le site qu’il occupe présentement. L’horloge a, pour sa part, été déposée dans la salle du conseil municipal, au sous-sol de la mairie montarvilloise. Les citoyens peuvent donc lui rendre visite lors des séances du conseil municipal.

Collection bientôt exposée à Saint-Basile

À Saint-Basile-le-Grand, la Ville possède également une collection d’œuvres d’art, au nombre de 200. Maintenant qu’elle a racheté l’immeuble du 200, rue Principale, il se pourrait que la Ville ait l’occasion d’exposer la collection grandissante d’œuvres d’art qui ont été accumulées à travers les années. Plusieurs d’entre elles sont d’ailleurs déjà dispersées à travers la mairie et M. Lessard indique que chaque bureau dans cet édifice municipal possède son œuvre d’art. 

Les artistes ne sont pas forcément originaires de Saint-Basile et les styles d’œuvres sont très variés. « Nous avons accumulé plusieurs œuvres lorsque la Ville tenait les événements Une époque en art et la Fête des arts », dit le maire. Depuis, la Ville a tenu des expositions de ses œuvres, mais la plupart ne sont pas affichées en public puisqu’elles se trouvent dans des sections inaccessibles aux citoyens de la mairie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires