Complexe sportif: le parc Marie-Victorin finalement privilégié

Photo de Pascal Dugas Bourdon
Par Pascal Dugas Bourdon
Complexe sportif: le parc Marie-Victorin finalement privilégié
Les terrains de baseball du parc Rabastalière devraient demeurer intouchés. (Photo : Archives)

Le groupe d’élus majoritaires au conseil municipal a choisi de construire le futur complexe sportif de Saint-Bruno au parc Marie-Victorin, plutôt qu’au parc Rabastalière, a appris le journal Les Versants.

Cette orientation est appuyée par tous les conseillers municipaux, à l’exception de Vincent Fortier, d’Isabelle Bérubé et du maire Martin Murray, membres du Parti montarvillois.

Une résolution confirmant le nouvel emplacement du futur complexe sportif, qui comprendra une piscine intérieure et des gymnases, doit être votée lors de la prochaine séance du conseil municipal, mardi. Comme les conseillers qui favorisent le choix du parc Marie-Victorin sont majoritaires, la construction du centre sportif à cet endroit semble inévitable.

« Décision irrationnelle »

La conseillère Isabelle Bérubé s’est dite « outrée » par la décision des élus majoritaires, la qualifiant de « déni de démocratie ». « Du jour au lendemain, sur un coup de tête, derrière des portes closes, on prend une décision complètement irrationnelle. Elle aura des impacts sur la communauté pendant des dizaines d’années et elle ne peut pas être prise de cette façon-là », a-t-elle affirmé aux Versants.

Mme Bérubé, qui soutient depuis des années que le centre sportif doit être construit au centre-ville, reproche notamment aux élus majoritaires d’opter pour un emplacement qui n’aidera pas l’économie du centre-ville et qui rendra la nouvelle infrastructure difficile d’accès pour plusieurs. « Que ce soit à vélo, à la marche, en transport en commun ou même en voiture, c’est beaucoup plus rapide de se rendre au centre-ville qu’au parc Marie-Victorin. Ce parc-là est excentrique », déplore la conseillère.

Appui de la majorité?

Pour sa part, le conseiller indépendant Ludovic Grisé Farand se félicite d’avoir « sauvé le parc Rabastalière ». Le parc, qui abrite deux terrains de baseball, « mérite sa place au centre-ville », selon lui. Il est d’ailleurs convaincu que cette décision saura plaire à une écrasante majorité de Montarvillois.

« Quand j’ai fait du porte-à-porte durant ma campagne, je peux compter sur les doigts d’une main les gens qui étaient pour le choix du parc Rabastalière », a-t-il révélé. Il a également précisé avoir déposé une pétition de 2000 noms il y a environ un an, laquelle demandait que le parc Rabastalière soit épargné. De plus, il juge que le parc Marie-Victorin est un choix plus logique, notamment parce qu’il offre plus de cases de stationnement et que plusieurs infrastructures sportives s’y trouvent déjà.

« En hiver, les gens ne vont pas à pied à la piscine, avec leurs enfants qui ressortent de là avec les cheveux mouillés. Les gens, pour la plupart, vont y aller en voiture », croit-il.

Plus de détails suivront…

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des