École secondaire du Mont-Bruno : l’uniforme pour tous les élèves dès septembre prochain

Le port de l’uniforme complet sera obligatoire pour tous les étudiants qui fréquenteront l’École secondaire du Mont-Bruno, et ce, dès la rentrée scolaire, en septembre prochain. C’est à la suite d’un long processus de consultation que le règlement a été adopté, le 5 mai dernier, par le conseil d’établissement.

La collection, provenant de l’entreprise Vêtements Flip Design, comprend des polos manches courtes et longues, polos rayés, vestes de coton ouaté, pantalons, capris, bermudas, jupes et jupes à carreaux. Une session d’essayage et de commande obligatoire se déroule cette semaine.

Seuls les jeunes de 5e secondaire, en année de transition, pourront porter le demi-uniforme, c’est-à-dire le port obligatoire du polo, en autant que le bas soit de couleur marine. Le jean est interdit.

« L’idée de l’uniforme touche différents points, notamment les valeurs de l’école. Nous ne sommes pas en discothèque, ni à la plage, mais dans un établissement scolaire. C’est ce que nous appelons le » savoir-vivre « . Il y a aussi une question de sécurité. Il arrive parfois qu’il y ait intrusion de diverses natures à l’école. Il est parfois difficile de distinguer un » intrus » dans une masse de jeunes vêtus comme lui. Avec le port de l’uniforme chez nos étudiants, les » intrus et étrangers » seront facilement reconnaissables et n’auront pas d’affaire ici », mentionne Marie Vandemoortele, directrice de l’École secondaire du Mont-Bruno, que le journal Les Versants a rencontrée.

On parle aussi d’économie, parce que les parents ne sont pas obligés de faire l’achat de la collection complète de l’uniforme, et de simplicité, surtout le matin, lorsque vient le moment de choisir ses vêtements. Le choix est simple avec un uniforme. Enfin, l’augmentation du sentiment d’appartenance et le respect des autres et des règles sont deux autres points importants à combler avec cette nouvelle approche.

Un long processus

L’idée de l’uniforme a d’abord été émise il y a deux ou trois ans par le conseil d’établissement.  Madame Vandemoortele était alors encore à l’École internationale de McMasterville. Elle n’est arrivée en poste à Saint-Bruno que cette année. « Il y avait un problème réel sur le plan de la tenue vestimentaire et il y avait une volonté de la part de l’équipe-école », explique Julie Geoffrion, adjointe administrative. Le 16 février dernier, un sondage a été effectué auprès de l’équipe-école, composée du personnel de soutien, du personnel professionnel et des enseignants. Le résultat a donné un total de 86 % de l’équipe école qui était en faveur de l’instauration d’un règlement pour le port de l’uniforme, demi ou complet.

Rappelons que les étudiants de l’École secondaire de Chambly portent déjà le polo depuis 2001 (initiative de madame Vandemoortele) et que les élèves de l’École secondaire du Grand-Coteau, à Sainte-Julie, revêtent le costume complet depuis 2003. L’École secondaire du Mont-Bruno accueille ces jeunes après les années de 1er cycle. Ceux-ci ne seront pas dépaysés. 

Un deuxième sondage a été effectué, cette fois auprès des parents d’élèves en adaptation scolaire, de 6e année, de 1re, 2e, 3e et 4e secondaire. Ils ont été interrogés sur la question : Êtes-vous pour ou contre le port de l’uniforme? Si oui, demi ou complet? En tout, 1 146 parents d’élèves ont été joints sur un total de 1 498 jeunes. Le sondage a révélé que 76 % (866 répondants) étaient en accord avec l’uniforme contre 21 % (241) en désaccord; 53 % (459) étaient pour le demi-uniforme et 41 % (353) étaient pour l’uniforme complet.   

« Nous savons que certains ne seront pas d’accord avec ce nouveau règlement, surtout auprès de nos étudiants, mais nous souhaitons de tout cœur que les parents nous fassent confiance », de conclure Marie Vandemoortele. Les uniformes seront remis les 18, 19 et 20 août.