Jean-Charles Pelland : candidat dans le district 6 à Saint-Bruno

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Jean-Charles Pelland : candidat dans le district 6 à Saint-Bruno
Isabelle Bérubé et Jean-CharlesPelland. (Photo : Donat Boivin)

Jean-Charles Pelland sera candidat pour le parti Ensemble Saint-Bruno dans le district 6 aux prochaines élections municipales à Saint-Bruno-de-Montarville.

La priorité que se fixe M. Pelland est environnementale. Rappelons que M. Pelland était candidat pour le parti Vert du Canada en 2019. Sur ses réseaux sociaux il s’affichait encore comme candidat du parti Vert jusqu’au moment où le journal l’a mentionné dans un article. Dès la publication de l’article, Ensemble Saint-Bruno a indiqué au journal que la
« distraction de sa part » avait été corrigée.

Montarvillois depuis 1999, M. Pelland est détenteur d’un doctorat en philosophie de l’UQAM et d’un postdoctorat complété à l’Université McGill et au New College of the Humanities de Londres. Il est aussi conférencier sur des thèmes liés à la philosophie et aux sciences cognitives. Actuellement, ce sont des détenus d’un centre correctionnel qui bénéficient de ses enseignements en éthique et en philosophie, un travail qui, selon ses dires, lui procure un très haut degré de satisfaction.

L’environnement est pour lui une priorité. « Il s’agit d’un héritage de ma mère, une personne formidable qui avait une conscience environnementale élevée à une époque où ce thème ne suscitait que peu d’intérêt dans la sphère publique, dit-il. L’ascendance sur moi a été bien réelle : tout jeune, je privilégiais une calligraphie minuscule dans mes cahiers d’école afin de ne pas gaspiller de papier! »

Selon lui, les Montarvillois sont vraiment choyés de vivre dans une ville bénéficiant d’un couvert végétal aussi impressionnant, mais il faut veiller au grain. « Il y a beaucoup de pression sur nos boisés restants et il faut garder un œil très attentif au type de développement que nous souhaitons pour notre municipalité, souligne-t-il. Je demeure une personne très pragmatique. Pour moi, ce n’est pas une question de l’environnement contre l’économie, mais plutôt comment les deux peuvent cohabiter. On le voit partout, que ce soit dans la valeur fulgurante des actions de Tesla ou dans l’essor des énergies renouvelables; c’est payant d’être vert. »

Il souligne la conscience environnementale des citoyens de Saint-Bruno. « C’est le rôle d’une municipalité comme la nôtre de mettre en œuvre des projets réalistes qui peuvent faire une différence. » Il donne comme exemples des incitatifs pour les toits verts pour des commerces au centre-ville ou des locataires du parc industriel ou l’ajout d’arbres au cœur de Saint-Bruno pour réduire les îlots de chaleur.

« Avoir un homme de la trempe de Jean-Charles Pelland dans notre équipe est un réel privilège, et c’est tout Saint-Bruno qui pourra en profiter, dit la cheffe du parti Ensemble Saint-Bruno, Isabelle Bérubé. L’environnement est l’un des quatre piliers de notre organisation, les autres étant la collaboration, l’innovation et la rigueur. L’arrivée de Jean-Charles est une preuve supplémentaire qu’Ensemble Saint-Bruno sera le parti qui priorisera l’environnement et le développement durable en vue des prochaines élections. »

Candidats

Pour l’instant, deux partis ont présenté officiellement leur candidature aux prochaines élections municipales de Saint-Bruno. Équipe Citoyens d’abord, qui a présenté une liste complète de candidats derrière Ludovic Grisé-Farand, et Ensemble Saint-Bruno, derrière Isabelle Bérubé, qui devrait présenter aussi un candidat dans chacun des districts.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires