Cafellini : parmi les meilleurs lattés du Grand Montréal

Cafellini : parmi les meilleurs lattés du Grand Montréal

Les propriétaires de Cafellini, Johanne Houle et son fils Jordan Myall.

Crédit photo : Courtoisie

Dossier La Presse+

Le latté du Cafellini se retrouve au 2e rang d’un top 10 présenté samedi dernier dans un dossier d’Émilie Bilodeau et François Roy de La Presse+. Cafellini a pignon sur rue à Saint-Bruno-de-Montarville.

À la suite d’un appel afin de dénicher le meilleur latté du Grand Montréal, deux spécialistes, Chris Capell (propriétaire de l’Académie de café de Montréa) et Bianca Lavoie (auteure du blogue Café French Toast), ont goûté les boissons des 10 endroits les plus fréquemment nommés.

« C’est surtout cette question des votes qui m’a le plus ému, qui m’a touché. » – Jordan Myall

À la parution du dossier samedi, les clients affluaient au Cafellini Saint-Bruno. Les propriétaires du commerce, Jordan Myall et sa mère Johanne Houle, savaient déjà qu’ils se retrouvaient parmi les finalistes; La Presse+ leur en avait fait part. C’est la place dans le top 10 qui restait inconnue. Pour souligner la nouvelle, le prix des cafés avait été réduit à 1, 2 et 3 $. « Ça n’a pas arrêté de la journée! Tôt le matin jusqu’en fin d’après-midi, nous étions deux sur la machine à café », commente le copropriétaire du Cafellini, Jordan Myall, en entrevue avec Les Versants.

Le journal était sur place près de deux heures en cette matinée. Le petit local a été bondé pendant tout ce temps et la file d’attente pour goûter ce fameux latté ne s’est jamais estompée. À la fin, les employés auront servi 550 cafés, soit l’une des plus grosses journées de l’histoire de Cafellini, avec celle du 10e anniversaire. « J’ai aimé ma journée! J’étais content d’être sur le plancher, de travailler, d’être dans le jus avec l’équipe, de revoir des gens. Ça fait du bien. Pour moi, c’était un retour aux sources. C’est le pourquoi on fait ça. »

Avec une note de 4,6/5, le latté du Cafellini se retrouve au 2e échelon, derrière celui de Caffè In Gamba (4,8/5). À la lecture du dossier, nous apprenons également que parmi les 600 votes reçus du public, le 1412, rue Montarville est l’adresse suggérée le plus fréquemment. « C’est surtout cette question des votes qui m’a le plus ému, qui m’a touché. Je suis très content », déclare Jordan Myall.

De plus, Cafellini est le seul commerce de la Rive-Sud (Montréal); le reste du top 10 est occupé par des cafés de Montréal. « Ça prouve un peu qu’il y a 11 ans, nous avions raison de vouloir ouvrir un café à Saint-Bruno et développer une clientèle fidèle. À l’époque, c’était gros, l’idée d’avoir un café indépendant sur la Rive-Sud », poursuit-il.

Il faut rappeler que les propriétaires de Cafellini ont ouvert deux autres succursales à Montréal en 2016 et 2017. Cafellini Saint-Bruno a offert son premier latté en novembre 2006. Mais selon Jordan, les votes reçus pour le dossier sont ceux des clients de Saint-Bruno, bien davantage que ceux des deux adresses montréalaises. « Je ne crois pas que la clientèle de Montréal a joué dans les statistiques. Peut-être un peu celle du Cafelllini sur Beaubien… mais sinon, je crois que ce sont surtout des gens qui viennent à Saint-Bruno qui ont voté. »

Quant au latté qui a épaté les juges lors de leur visite à Saint-Bruno, celui-ci a « bon goût » sans être amer. Ils ont apprécié la proportion café-lait. La qualité de la mousse les a aussi surpris. « Les bulles étaient extrêmement fines et la mousse se tenait encore après 10 minutes, ce qui n’est pas une tâche facile à exécuter », peut-on lire dans ce dossier de La Presse+. « C’est Catherine qui a préparé leurs cafés. Elle capotait quand elle a su par la suite qu’ils étaient des juges pour un dossier spécial. Mais j’ai lu la critique puis… wow! Ça n’aurait pas pu être mieux que ça! »

Enfin, le service à la clientèle, « attentionné », n’est pas passé inaperçu aux yeux des juges : un dernier détail qui a réjoui Jordan.

QUESTION AUX LECTEURS :

Êtes-vous amateur de café?