Bilan des premiers mois d’opération

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Bilan des premiers mois d’opération
Yves Lessard, président du conseil d’administration et maire de Saint-Basile-le-Grand, est entouré de préventionnistes de la RISIVR. (Photo : courtoisie)

Régie intermunicipale de sécurité incendie de La Vallée-du-Richelieu

La Régie intermunicipale de sécurité incendie de La Vallée-du-Richelieu (RISIVR) dresse un portrait des premiers mois d’opération sur le territoire.

Parmi les sujets abordés en point de presse, la diminution des temps de réponse lors d’interventions, la réévaluation des cotes d’assurances municipales, le dévoilement du nouveau logo de la RISIVR, l’amorce d’un virage vert ainsi que des remerciements à deux samaritaines de la région.

« Assurer la sécurité des résidants est et demeure avant tout l’objectif ultime que toutes les institutions de pompiers désirent mettre en priorité. » – Yves Lessard

Yves Lessard dresse un bilan

Le président de la Régie et maire de la Ville de Saint-Basile-le-Grand, Yves Lessard, a démontré un bilan positif des cinq premiers mois d’opération. Autour de 410 appels ont été reçus pour des interventions variées, allant d’incendies en passant par des accidents routiers, jusqu’à des sauvetages nautiques et en montagne.

À la suite de ces interventions, la RISIVR a déclaré « que les temps de réponse en cas d’interventions sur l’ensemble de son territoire sont meilleurs que ceux projetés lors de la constitution de la Régie ».

L’objectif était de permettre des interventions urbaines en moins de 5 minutes ainsi que des interventions rurales qui ne dépassent pas 10 minutes, afin d’assurer une protection maximale pour les citoyens de la vallée du Richelieu. Cet objectif a été atteint et même dépassé. L’intervention en milieu urbain se fait en 4 minutes, et sur le territoire, en 9 minutes au lieu des 10 projetées. La rapidité d’intervention de la RISIVR permet une réduction considérable des pertes de vie ainsi que des pertes matérielles. « Grâce au professionnalisme de chacun, les résultats escomptés sont réalisés », d’observer le directeur de la Régie, Gilles La Madeleine.

Pour sa part, Yves Lessard évoque de bonnes nouvelles. Il précise : « À titre de président de la Régie intermunicipale de sécurité incendie de La Vallée-du-Richelieu, c’est avec beaucoup de fierté que j’annonce ces excellentes nouvelles pour nos citoyens. Assurer la sécurité des résidants est et demeure avant tout l’objectif ultime que toutes les institutions de pompiers désirent mettre en priorité. La RISIVR a su démontrer que cet objectif est atteint. »

Il a aussi remercié les municipalités qui se sont impliquées dans la mise en place de la Régie, de même que son directeur, Gilles La Madeleine, et son équipe, « sans qui l’atteinte de cet objectif n’aurait pu être possible ».

Réduction des cotes d’assurances

Ces résultats entraînent une réévaluation des cotes d’assurances municipales, comme le mentionnait Samir Hasbani de la firme Opta intelligence, mandatée par le Groupement technique des assureurs du Canada lors de la conférence de presse. M. Hasbani a exposé les bénéfices pour les citoyens en plus de la réduction de la gravité des sinistres, en l’occurrence une baisse potentielle des primes d’assurance incendie. La baisse pourrait d’ailleurs être substantielle pour les commerces et les industries. Divers éléments ont été analysés durant ce processus, soit le réseau d’alimentation en eau du territoire, les volets sécurité incendie et prévention ainsi que les communications d’urgence 9-1-1.

Virage vert

M. Lessard a aussi profité de l’occasion pour aborder le virage vert amorcé en présentant les deux nouveaux véhicules hybrides (électricité et essence) acquis par la RISIVR. Il s’agit de véhicules de marque Mitsubishi Outlander PHEV qui seront destinés à l’équipe de préventionnistes pour effectuer leurs visites sur le territoire, mais qui pourront aussi être utilisés comme véhicules d’urgence lors de sinistres.

Le directeur général de la Régie, Gilles La Madeleine, a révélé la création d’un logo personnalisé et représentant fidèlement l’organisation : l’histoire de la région ainsi que celle de la Régie, les valeurs importantes de celle-ci tout en intégrant des éléments distinctifs, comme l’année d’entrée en activité, le choix des couleurs… La RISIVR a d’ailleurs tenu à remercier le lieutenant Bruno Roy pour sa collaboration dans le processus de création.

Reconnaissance pour acte de civisme

Deux jeunes femmes ont été honorées à la suite des gestes courageux qu’elles ont posés lors d’un incendie d’envergure à Beloeil il y a quelques semaines. Laury-Ann Fortin et Zoé Grisé ont permis aux locataires de l’immeuble touché d’évacuer les lieux, limitant ainsi les dégâts à des pertes matérielles. Elles ont d’ailleurs été nommées « Personnalités de la semaine » par La Presse le 7 avril dernier. Les représentants de la RISIVR ont remis un certificat de reconnaissance pour acte de civisme aux deux jeunes femmes.

Rappelons que la RISIVR est en activité depuis le 14 janvier 2019. Cette mise en fonction a été rendue possible grâce à l’implication des six municipalités partenaires, Saint-Basile-le-Grand, Beloeil, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park et Saint-Mathieu-de-Beloeil, de même que grâce à la collaboration de leurs divers services. Plus de détails sur son site : www.risivr.ca.

QUESTION AUX LECTEURS :

Avez-vous déjà réalisé un acte de bravoure?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des