Bilan de 2016 et perspective de 2017

Par claudinehebert
Bilan de 2016 et perspective de 2017

L’année 2016 s’est terminée en lion sur les marchés boursiers. L’indice américain, le S&P500 qui représente les 500 plus grandes entreprises américaines, s’est apprécié de + 9,5 % durant l’année, mais le dernier trimestre qui inclut l’élection de Donald Trump a donné un bon coup de pouce avec une avance de + 3,3 % pour cette période seulement. Les secteurs gagnants du côté américain ont été l’énergie + 23,7 %, les finances + 20,1 % et les télécommunications + 17,8 %. Les moins performants ont été la santé – 4,4 % et le secteur immobilier 0 %.
Au Canada, l’indice S&P/TSX composé des 250 plus grandes entreprises canadiennes s’est apprécié de + 17,5 % l’année dernière. Les secteurs gagnants ont été les ressources naturelles + 39,0 % et l’énergie + 31,2 %, suivis du secteur industriel + 20,7 %. Les moins performants ont été la santé – 78,6 % à cause des baisses prononcées de Prometic Life Sciences et de Valeant, et le secteur immobilier + 4,1 %.
L’indice obligataire américain a connu une légère hausse de + 1,1 % et l’indice canadien de +1,7 % sur la même période.
Le dollar canadien s’est apprécié de + 2,9 % par rapport au dollar américain en 2016.
À pareille date l’an dernier, peu d’investisseurs n’osaient rêver à une année boursière aussi faste. Plusieurs étaient négatifs et redoutaient la période électorale américaine. Les Bourses nord-américaines ont réalisé sommets par-dessus sommets l’an dernier malgré une grande volatilité.
L’année 2017 vient de s’amorcer en hausse et les résultats économiques sont encourageants. Les risques dus au ralentissement de la croissance économique en Chine demeurent tout aussi présents, mais ce sont surtout les diverses politiques que mettra de l’avant le nouveau président américain qui sont anticipées. Avec ces points d’interrogation, on peut se questionner à savoir si les Bourses offrent encore du potentiel cette année.
Il faut retenir que la croissance de la Bourse suit la croissance des profits des entreprises à long terme. La Bourse continuera donc de croître à long terme. Comme il est impossible de prédire les mouvements boursiers à court terme et que les hausses de même que les baisses importantes surviennent rapidement, la meilleure stratégie demeure de s’assurer que notre portefeuille de placement est bien constitué, qu’il est en accord avec notre capacité à subir des fluctuations à court terme, et de rester présent afin de profiter pleinement du potentiel à long terme du marché boursier.
COTE 100 est une boutique de gestion de portefeuille basée à Saint-Bruno depuis plus de 28 ans. Pour plus d’informations, visitez le site Internet à www.cote100.com.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des