Bientôt le golf

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Bientôt le golf
Bientôt, le golf reprendra sur les terrains de la région. (Photo : archives)

Si dame Nature revient à des températures plus clémentes au cours des prochains jours, la saison de golf pourrait s’amorcer plus tôt que l’année dernière.

Malgré la pandémie, les parcours de golf ont su tirer leur épingle du jeu l’année dernière.

En 2020, les golfeurs n’ont sauté sur les verts qu’à partir du 20 mai, date à laquelle le gouvernement du Québec a autorisé la reprise de certaines activités sportives extérieures, comme le golf, le tennis, l’athlétisme, le canoë, le cyclisme… C’était une première étape dans la reprise sportive d’un printemps confiné.

Cette année, c’est différent. La plupart des sports étaient, jusqu’à tout récemment, permis, surtout à l’extérieur, mais selon certaines conditions. Raison de plus pour que s’entame plus rapidement la saison de golf.

Saint-Basile-le-Grand

« La saison n’est pas encore partie, mais nous sommes quasiment prêts!, annonce le directeur général du Club de golf Rive-Sud, Tom Bissegger. Si la température était bonne, nous pourrions ouvrir vraiment bientôt, mais le terrain est encore mouillé. Nous ne voulons pas que les clients jouent dans la slush. Pour cette raison, nous allons attendre encore un peu. »

« Si la température était bonne, nous pourrions ouvrir vraiment bientôt, mais le terrain est encore mouillé. Nous ne voulons pas que les clients jouent dans la ‘’slush’’. » – Tom Bissegger

En guise de nouveautés, les adeptes de golf remarqueront peut-être que les départs 1 et 10 ont été refaits. L’entreprise a aussi amélioré son système d’irrigation en agrandissant le lac durant la saison morte.

M. Bissegger dirige les opérations de ce terrain de golf de Saint-Basile-le-Grand depuis plus de 30 ans. La saison dernière aura été très bonne malgré la pandémie; quelque 39 000 rondes ont été enregistrées en 2020. Lorsqu’on lui demande à quoi il s’attend pour cette saison, il répond qu’il est plutôt conservateur. « Je ne m’attends à rien cette année. Je vais prendre ce que nous allons accueillir, pour le meilleur », mentionne Tom Bissegger.
Celui-ci ne prévoit pas de tournois de golf, ni d’événements organisés comme des mariages. La cuisine risque de demeurer fermée aussi, comme il y a un an. « Pour 2021, seules la boutique et la cantine extérieure seront accessibles aux golfeurs », évoque-t-il.

En attendant une date d’ouverture officielle, le dirigeant du Club de golf Rive-Sud prend les choses une journée à la fois, surtout dans ce contexte de pandémie mondiale. Quand on lui demande si la saison s’amorcera quelque part en avril, M. Bissegger répond qu’il n’y a rien de certain. « Mais je crois qu’il y a de bonnes possibilités. »

Sainte-Julie

À Sainte-Julie, le Club de golf La Vallée du Richelieu, une institution privée, se prépare pour une ouverture vers la fin du mois d’avril. Malgré le beau temps du mois de mars, des précipitations de neige sont encore annoncées. « Je crois que ça va refroidir les ardeurs de certains adeptes de golf », avance le directeur général du Club de golf La Vallée du Richelieu, Patrice Forcier, avec qui le journal Les Versants s’est entretenu.

« Ce serait un peu prématuré d’ouvrir maintenant, reconnaît M. Forcier. C’est pourquoi nous ciblons un départ pour le dernier week-end du mois d’avril. Mais si dame Nature est favorable, si tout est prêt et si les consignes sanitaires de la santé publique nous le permettent, peut-être que l’ouverture aura lieu en avance. »

Patrice Forcier revient sur la dernière saison de golf et reconnaît que celle-ci aura été intéressante. Selon lui, la COVID-19 a été bonne pour le golf. En 2020, le Club La Vallée du Richelieu a connu une hausse d’environ 10 % des rondes disputées, soit autour de 53 000. « La COVID a été favorable au golf, qui a bénéficié de cette saison particulière. Non seulement la situation nous a permis de revoir d’anciens golfeurs revenir sur les verts, mais elle nous a fait découvrir de nouveaux golfeurs. L’année COVID a été positive pour l’industrie du golf. »

Saint-Bruno-de-Montarville

À nouveau cette année, il semblerait que Le Riviera, à Saint-Bruno-de-Montarville, ne sera pas en mesure de fonctionner. Sur le site Internet de l’entreprise, un message s’adresse à la clientèle. « Depuis le début de la pandémie, nos orientations auront été incertaines. Nous n’avons pas pu opérer Le Riviera durant la saison 2020 et maintenant, la question se pose sur l’avenir du Riviera. Pour ceux qui ont passé sur la rue de l’Aigle, vous avez constaté que les travaux ne sont pas encore terminés dans notre secteur, ce qui ne nous permet pas encore d’établir un calendrier de travaux essentiels aux opérations pour la saison 2021. […] Il nous apparaît précipité d’annoncer quoi que ce soit pour la prochaine saison actuellement. Nous ferons une mise à jour des développements quand nous serons en mesure de répondre plus précisément à vos questions », peut-on lire sur le site Internet et sur les réseaux sociaux du golf Le Riviera.

QUESTION AUX LECTEURS :

Selon vous, à quelle date les golfeurs iront-ils frapper des balles?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires