Bien plus qu’un Salon du livre

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Bien plus qu’un Salon du livre
(Photo : Courtoisie)

Académie des Sacrés-Coeurs

L’Académie des Sacrés-Coeurs présentait la semaine dernière son Salon du livre annuel. L’événement, qui accueillait 5 auteurs, s’est déroulé les 20 et 21 février.
Des enfants de 4 ans aux jeunes de 6e année, ce sont au total 750 élèves qui ont assisté au Salon du livre de l’Académie des Sacrés-Coeurs.

« L’objectif de cet événement est de mettre en valeur la lecture, de promouvoir l’univers du livre auprès de nos élèves, de les stimuler, aussi, dans leur lecture. Ce n’est pas élevé, mais il y a aussi un aspect financier. » – Pascale Hyppolite

Cinq auteurs

Benoit Dutrizac, Guylaine Lussier, Sophie Huard, Émilie Lussier ainsi que Sophie Reis sont les auteurs qui se sont prêtés au jeu des dédicaces lors de la visite des parents, en soirée.
Sur place durant les deux jours de l’activité, Émilie Lussier a proposé davantage aux petits lecteurs. « Émilie Lussier a animé des ateliers et a faire vivre des parcours aux enfants. Elle a expliqué aux jeunes le cheminement d’un livre, d’où viennent les idées, le métier de l’écrivain; d’où l’idée du parcours », raconte en entrevue avec Les Versants la directrice des services pédagogiques de l’Académie des Sacrés-Coeurs, Pascale Hyppolite.
Le rendez-vous, présenté dans le gymnase de l’école privée, proposait uniquement des bouquins publiés par des maisons d’édition québécoises. « Nous avions quelque 45 tables de livres pour le public », souligne Pascale Hyppolite. Ce sont les Productions Kéko qui ont aidé à organiser le Salon du livre, notamment avec le recrutement des auteurs invités, et ce, depuis l’année scolaire 2012-2013. Elle précise : « M. Ferri, des Productions Kéko, est le parent d’un élève. C’est lui qui est arrivé avec ses propositions. Il en prépare dans plusieurs écoles. »

Promotion de la lecture

« L’objectif de cet événement est de mettre en valeur la lecture, de promouvoir l’univers du livre auprès de nos élèves, de les stimuler, aussi, dans leur lecture. Ce n’est pas élevé, mais il y a aussi un aspect financier, puisque 30 % des ventes de ces deux soirées nous sont redistribuées », explique Mme Hyppolite.
En effet, avec cette somme qui lui revient, l’Académie des Sacrés-Coeurs en profite pour regarnir non seulement sa bibliothèque, mais aussi la banque de bouquins dans chaque classe de l’école.
Mais à l’Académie des Sacrés-Coeurs, il y avait bien plus qu’un simple Salon du livre de deux jours. En effet, tout au long de la semaine, des activités ont été organisées en lien avec la lecture. « Ce fut un boom de fraîcheur pour la lecture! » de conclure Mme Hyppolite.

QUESTION AUX LECTEURS :

Comment faites-vous la promotion de la lecture?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des