Au village de Noël 

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Au village de Noël 
Les bénévoles qui ont créé le village de Noël : Claire Leblanc, Line Marie Laurin et France Morel. (Absente : Lucie Poirier) (Photo : (Photo : Richard Pelletier))

Le village miniature de Noël est de retour à l’église de Saint-Basile-le-Grand. Plusieurs journées du mois de décembre sont disponibles pour que le public puisse aller visiter l’œuvre. 

« Je crois que nous avons créé une tradition bien à nous. Les gens de tous âges sont heureux de la retrouver », commente le président de la Société d’histoire de Saint-Basile-le-Grand, Richard Pelletier.  

Pour la 7e année, des bénévoles de la Société d’histoire de Saint-Basile-le-Grand, en collaboration avec la paroisse, créent un village miniature de Noël dans l’église.

« Nous essayons de recréer une atmosphère de village d’autrefois, avec ses maisons regroupées et des personnages en interaction. » – Line Marie Laurin 

Plus de 35 bâtiments et une multitude de petits personnages transportent petits et grands dans un univers festif, hivernal et poétique.

On y retrouve aussi de petites maisons, des dizaines de sapins et animaux… une cabane à sucre entourée de cordes de bois fabriquées à la main, une patinoire, une église, un terrain de jeu, une montagne pour les skieurs, une gare, une forêt, un marché… chaque élément a sa place, raconte une petite histoire, invite à la découverte.

Chaque visite permet de découvrir de nouveaux détails. Pour les plus âgés, le petit village évoque de merveilleux souvenirs et parfois un brin de nostalgie. Pour les plus jeunes, c’est une source d’émerveillement, un petit voyage dans l’imaginaire…

Les visiteurs sont de tout âge : des couples aînés sans enfants, des groupes d’enfants de garderie, des petites familles… « Nos bénévoles ont, depuis quelques années, créé un petit jeu de « Cherche et trouve » sur une feuille afin d’inciter les plus jeunes à porter attention aux diverses scènes », reprend M. Pelletier.

Bénévoles

Une équipe de bénévoles, composée de Line Marie Laurin, Claire Leblanc, France Morel et Lucie Poirier, a consacré plusieurs jours à la réalisation de ce village qui saura attirer les curieux. « Nous essayons de recréer une atmosphère de village d’autrefois, avec ses maisons regroupées et des personnages en interaction », commente Line Marie Laurin. 

France Morel et Claire Leblanc, qui en sont respectivement à leur sixième et septième expérience, précisent que leur équipe dispose d’un bel inventaire de maisons et de personnages, variant les choix et la configuration année après année. 

L’arrivée de nouvelles personnes bénévoles amène aussi des propositions différentes. L’équipe souhaite remercier ceux et celles qui, le dimanche midi précédant le montage, transportent les nombreuses boîtes de sapins, de tissus, de structures, de maisons et d’accessoires.

« Après les Fêtes, il faudra tout réemballer et ranger avec précaution chaque maison, chaque personnage, chaque accessoire… et commencer à rêver au village différent de l’an prochain », d’ajouter Mme Leblanc.

Le village, à l’intérieur de l’église de Saint-Basile-le-Grand, est accessible à tous du lundi au jeudi de 9 h à 16 h, le vendredi de 9 h à 12 h. Il suffit de demander l’accès à l’église en s’adressant au presbytère. Il est aussi possible de visiter le village les samedis et dimanches de décembre, soit les 10-11 et 17-18 décembre, ainsi que le lundi 26 du même mois, de 12 h à 15 h. Des bénévoles attendent les visiteurs. 

Les acteurs qui conçoivent ce traditionnel village vous convient, nombreux, à profiter de cette activité gratuite « que petits et grands sauront apprécier ». Plus d’information au 450 653-6144, poste 221.

Quand on lui demande ce que ça amène, ce village de Noël miniature, dans le paysage grandbasilois, Richard Pelletier répond que l’attraction « s’inscrit dans notre souci de mettre en valeur notre cœur de village ».

Il ne faut pas se méprendre. Le village miniature de l’église n’est pas le village de Saint-Basile-le-Grand… « Ce n’est pas lui que l’on reproduit en miniature, mais c’est l’esprit d’un lieu chaleureux, rassembleur, animé. On reproduit en petit ce genre de lieu rassembleur que l’on met en valeur en plus grand. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires