Au tour du sport mineur d’écoper

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Au tour du sport mineur d’écoper
Hockey Québec a mis fin à la saison 2019-2020. (Photo : archives)

Pour assurer la santé et la sécurité de tous ses membres contre la COVID-19, Hockey Québec a mis un terme à toutes ses activités de hockey mineur vendredi dernier, à minuit. Hockey Canada a fait de même, décision qui a préséance sur celle de Hockey Québec.

Des directives qui viennent mettre fin au calendrier 2019-2020 des associations de hockey mineur de la région. « Avec tout ce qui se passe partout, c’est une bonne décision, assure le président de l’Association du hockey mineur de Saint-Bruno, Daniel Rousseau. Tout le monde est concerné, alors, c’est une décision préventive qui se comprend. On ne pourrait pas se permettre un cas ou deux au hockey mineur. La sécurité de tous prime. »

Selon lui, Hockey Québec n’avait pas le choix. « Les écoles sont fermées; je vois mal comment on aurait pu continuer nos activités », admet-il. Quelques jours plus tôt, des discussions avaient eu lieu au sein de l’organisme sportif, entre le président et son vice-président [Marc Savard], pour savoir ce que ferait l’Association. « Finalement, tout est sorti en même temps. »

Du côté de l’Association du hockey mineur de Saint-Basile, son président Laurent Lemieux approuve le discours de Hockey Québec : « C’est une très bonne décision dans les circonstances actuelles. Je travaille dans le domaine de la santé [génie biomédical]; j’encourageais ce genre de décision. »

« C’est une bonne décision. » – Daniel Rousseau

Annuler plutôt que reporter

Au contraire de la Ligue nationale de hockey, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, de la Ligue de hockey junior AAA du Québec et de la Ligue de hockey midget AAA du Québec qui suspendent leurs saisons, celle de Hockey Québec est annulée. Une question de logistique et d’heures de glace, « puisque dès avril et mai, d’autres sports prennent le relais, comme le patinage artistique ».

Il faut aussi rappeler que plusieurs villes, dont Saint-Bruno et Saint-Basile, ont décidé de fermer leurs édifices municipaux, dont les arénas.

Déception

Chez les enfants et leurs parents, la décision de Hockey Québec déçoit. Une déception qui se fait peut-être sentir davantage chez les plus vieux du midget AAA et du junior, qui rêvent d’être sélectionnés au repêchage de la catégorie suivante. « Certaines équipes connaissaient une grosse campagne et avaient des chances d’aller loin aux interrégionaux. Pour ça, oui, je comprends la déception, affirme Daniel Rousseau. C’est malheureux, mais c’est partie remise. » Pour sa part, Laurent Lemieux témoigne de la déception des joueurs : « Oui, les enfants étaient déçus, mais peu de temps après, ils ont appris avec joie que les écoles fermaient! »

Le football et le basketball

Il n’y a pas que le hockey mineur qui voit ses activités arrêtées. À la suite des directives émises par le gouvernement du Québec liées à la COVID-19 et celles de la Ville, le président de l’Association de basketball des Cougars de Saint-Bruno, Pierre J. Labelle, a annoncé, le 12 mars, l’annulation de toutes les activités locales, et ce, jusqu’à la saison prochaine. Seuls le gala de fin de saison et l’AGA sont maintenus les 26 et 27 avril. Le lendemain, Basketball Québec décidait de suspendre toutes ses activités de basketball jusqu’à nouvel ordre.

Enfin, « en raison des développements de la COVID-19, toutes les activités des Barons [de Saint-Bruno] sont annulées », peut-on lire sur la page Facebook de l’organisation.

QUESTION AUX LECTEURS :

Que pensez-vous de ces décisions?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des