Alloprof déploie de nouveaux services

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Alloprof déploie de nouveaux services
Alloprof déploie de nouveaux services. (Photo : courtoisie Alloprof)

Sprint de fin d’année

Alloprof déploie de nouveaux services afin de venir en aide à quelque 700 000 élèves.

Dans le cadre de la stratégie de renforcement du filet de sécurité scolaire annoncée par le ministère de l’Éducation en janvier dernier, Alloprof lance de tout nouveaux outils et services qui permettront d’aider plus d’élèves, plus souvent. Lorsqu’il rencontre une difficulté, le jeune n’a maintenant qu’à faire un seul clic pour poser sa question aux enseignants d’Alloprof dans l’espace de clavardage, ou pour s’adresser à des milliers d’élèves dans la Zone d’entraide.

« Les dix prochaines semaines seront déterminantes cette année, puisque la dernière étape compte plus que jamais pour la réussite de nos élèves. Le bulletin à venir vaudra 65 % des résultats finaux, et il est encore temps de mettre tous les efforts pour réussir cette étape charnière, soutient le porte-parole et directeur de la stratégie d’Alloprof, Marc-Antoine Tanguay. C’est pourquoi Alloprof sort l’artillerie lourde et prévoit plusieurs nouveautés d’ici la fin de l’année. »

La directrice générale d’Alloprof, Sandrine Faust, est de Saint-Bruno.

« Le bulletin à venir vaudra 65 % des résultats finaux. » – Marc-Antoine Tanguay

Zone d’entraide innovante

Alloprof lance la Zone d’entraide, un nouvel espace collaboratif offrant de l’accompagnement sur une plateforme qui permet aux élèves de soumettre leurs questions scolaires ou de proposer des explications à leurs pairs. La présence de modérateurs d’Alloprof sept jours sur sept leur garantit de recevoir rapidement des explications complètes et validées. L’expérience de la Zone d’entraide est inspirée de celle des réseaux sociaux : elle offre un environnement et des fonctionnalités avec lesquels les jeunes sont familiers, notamment des notifications, des avatars et un système de mentions J’aime. «

Les élèves rencontrent souvent les mêmes difficultés et posent donc les mêmes questions. Grâce à sa navigation simple et personnalisée, la Zone d’entraide aura un effet de levier de l’ordre de vingt pour un. Ainsi, nous projetons qu’elle s’enrichira de 50 000 questions et explications dans la prochaine année; celles-ci seront consultées par les élèves plus d’un million de fois! », explique Marc-Antoine Tanguay.

Clavardage rapide et direct

Unique en son genre dans le milieu de l’éducation, le clavardage Alloprof est le lien plus immédiat entre l’élève et l’enseignant. L’étudiant peut poser ses questions en direct sur le site, dès qu’il rencontre une difficulté. Bientôt, l’outil de clavardage permettra également d’envoyer des photos des problèmes et des démarches de solution. Alloprof adapte ainsi à des fins éducatives un mode de communication bien connu et apprécié des jeunes. D’ailleurs, le clavardage s’est avéré l’option d’échange préférée de 77 % des quelque 500 élèves ayant participé aux tests de rodage réalisés en mars. Ce service est offert selon le même horaire que l’aide par téléphone et par texto, soit du lundi au jeudi de 17 h à 20 h et le dimanche de 13 h à 17 h.

Récupérations express à venir

L’organisme proposera également des minirécupérations (MiniRécups) pour aider les élèves du secondaire à consolider les apprentissages prioritaires en vue des examens de fin d’année. Composées d’une vidéo intercalée de questions interactives, 50 MiniRécups seront lancées en mai. Alloprof prévoit enrichir la ressource d’une centaine de MiniRécups supplémentaires au fil des prochains mois.

QUESTION AUX LECTEURS :
Avez-vous déjà fait appel aux services d’Alloprof?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires