Aide financière de 540 000 $

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Aide financière de 540 000 $
La députée de Montarville, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Nathalie Roy. (Photo : courtoisie)

Fonds d’appui au rayonnement des régions

Un appui financier de 540 000 $ a été octroyé à deux entités de la région, dont une entreprise de Saint-Bruno-de-Montarville.

En effet, une somme de 540 000 $, accordée dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), a été partagée entre Développement économique Longueuil (DEL) et le Centre de valorisation du bois urbain pour des projets liés à la transformation numérique des entreprises, à l’emploi et aux ressources humaines, ainsi qu’à la mise en place d’une infrastructure permanente de valorisation du bois.

La députée de Montarville, Nathalie Roy, confirme, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, que 540 000$ sont consentis à DEL et au Centre de valorisation du bois urbain. « Notre région regorge d’entrepreneurs à la fois ambitieux et créatifs, et ce, dans une foule de secteurs d’activités, mentionne la députée de Montarville, Nathalie Roy. En Montérégie, nous avons des idées et des gens prêts à les concrétiser. Nous en sommes fiers! »

« Notre région regorge d’entrepreneurs à la fois ambitieux et créatifs, et ce, dans une foule de secteurs d’activités. » -Nathalie Roy

Le Centre de valorisation du bois urbain compte utiliser le montant de 160 000 $ consenti dans le cadre du FARR pour mettre en place des mécanismes d’approvisionnement en bois urbain et développer différents marchés.

Pour sa part, DEL souhaite profiter de ces 380 000 $ pour accompagner les entreprises dans leur transformation numérique, ainsi que les assister dans leurs démarches liées à l’attraction et au maintien d’emplois.

En Montérégie, ce sont 65 initiatives soumises dans le cadre du FARR qui ont reçu un soutien financier, totalisant 7 355 947 $. Celles-ci répondent aux priorités établies pour la région, lesquelles se trouvent également au cœur de la stratégie gouvernementale afin d’assurer l’occupation et la vitalité des territoires.

Selon la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, « le FARR permet aux élus d’appuyer concrètement la réalisation de projets mobilisateurs qui auront comme effet d’améliorer et de faire rayonner leur milieu. Pour certains promoteurs, cet apport constitue un facteur déterminant dans l’aboutissement de leur initiative. »

Le FARR a été créé en complément du Fonds de développement des territoires afin de permettre aux élus municipaux et régionaux d’élaborer et de soutenir des projets structurants qui contribueront à maximiser le développement des communautés.

Depuis le début du FARR, une aide financière totalisant près de 6,1 millions de dollars a déjà été annoncée pour la réalisation de 20 initiatives en Montérégie.

QUESTION AUX LECTEURS : Quelles autres entreprises de la région souhaiteriez-vous voir appuyer financièrement?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des