Une pandémie bénéfique pour le budget des Municipalités

Les Villes de notre région ont bénéficié d’un grand nombre de vente de logement pour enregistrer des excédents financiers record.

Il y a quelques semaines, le journal annonçait un budget excédentaire de 1,8 millions de dollars pour Saint-Basile-le-Grand. Pour la Ville de Sainte-Julie, le rapport financier a été encore plus intéressant avec un surplus de près de 7 millions. Sur les trois Villes que couvre le journal, c’est Saint-Bruno-de-Montarville qui a eu l’occasion d’enregistrer le plus de surplus budgétaire avec près de 15 millions de dollars. « Nous n’avions pas prévu de faire un tel excédent. C’est essentiellement du au marché immobilier qui a permis d’enregistrer des droits de mutation immobilière de 7,5 millions. Dans nos prévisions budgétaires, on n’envisage pas que ce phénomène ne dure », d’indiquer lors du conseil municipal de juin le maire de Saint-Bruno-de-Montarville, Ludovic Grisé Farand.

« Ce n’était pas prévu de faire un excédent de 15 M$. » – Ludovic Grisé Farand

C’est à peu près la même situation à Sainte-Julie. « Cet excédent provient principalement des droits de mutation », confirme la Ville.
Quant aux surplus de Saint-Basile, ils étaient accueillis plus prudemment par le maire de la Ville. « Ces surplus permettront de sécuriser les engagements que nous avons pris », avait indiqué au journal Yves Lessard.

Droit de mutation
Avec la multiplication des transactions immobilières, les Municipalités semblent ne pas avoir eu à souffrir des dépenses liées aux règles sanitaires à respecter pendant la pandémie en 2021.

À Saint-Bruno, ces bons chiffres sont allés de pair avec une baisse du taux global de taxation réel par 100 $ d’évaluation. Un taux qui est ajusté tous les trois ans. En 2018, il était de 0,8428 $ pour 100 $ d’évaluation, en 2021 il baissait légèrement à 0,8425 $. De plus, alors que Saint-Basile et Sainte-Julie annonçaient une hausse de leur endettement total net, Saint-Bruno annonçait un endettement net en forte baisse.

« Ce n’était pas prévu de faire un excédent de 15 M$. Dans notre prévision budgétaire, on ne compte pas sur le fait que ce sera un phénomène qui durera. Il faut noter qu’au 31 décembre 2021, le taux global de taxation était en légère baisse, l’endettement nette en forte baisse, et la charge sociale de la masse salariale assez stable », d’indiquer le maire de Saint-Bruno-de-Montarville au moment de déposer l’État financier de la Ville en juin.