Saint-Bruno acquiert une portion de la collection d’insectes de feu Georges Brossard

La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville a fait l’acquisition de 12 000 spécimens d’insectes provenant de la collection personnelle de feu Georges Brossard. 

Le coût de cet achat s’élève à 74 000 $, soit 63 % moins cher que le budget d’abord annoncé de 200 000 $.

Une partie de ces insectes est déjà exposée sur les murs de la bibliothèque Georges-Brossard, inaugurée hier. Les autres spéciments seront entreposés d’ici à ce que la Ville dévoile l’endroit où la collection sera exposée. « C’est une bonne chose qu’une partie de cette collection demeure dans notre patrimoine. On souhaite qu’elle ne soit pas vendue à des intérêts étrangers. C’est une belle nouvelle pour Saint-Bruno-de-Montarville », répond le maire de la Municipalité, Ludovic Grisé-Farand.

En entrevue, le maire a spécifié que l’objectif n’était pas de faire de cette collection un insectarium à Saint-Bruno, mais plutôt une exposition permanente, comme « prolongement de la transmission de la passion de M. Brossard pour les insectes et vise à garder son œuvre vivante afin d’en faire profiter les générations futures ».

M. Grisé-Farand tient à remercier Suzanne Schiller et son fils Guillaume, qui ont collaboré avec la Ville au cours des derniers mois afin de rendre la transaction possible. « Je remercie aussi toute la famille Brossard pour cet héritage partagé avec la communauté montarvilloise. »

Plus de détails à venir.