Nadeau-Dubois à Saint-Bruno

Les élèves de 5e secondaire participent à la consultation provinciale du collectif Faut qu’on se parle.
Le Collège Trinité a invité ses élèves de la 5 secondaire à un échange d’idées sur l’avenir du Québec en participant à la consultation populaire organisée par le collectif
Ce sont les grands enjeux sociaux associés aux thématiques de l’éducation, la santé et l’économie qui ont été au cœur de l’échange, au terme duquel les élèves ont choisi des porte-parole pour transmettre au collectif les idées, les opinions et les positions de leur groupe respectif.

L’opinion des jeunes, ça compte!

Gabriel Nadeau-Dubois a été mandaté par le collectif pour écouter les élèves du Collège le 24 novembre. Dans un climat de confiance et d’ouverture, les jeunes lui ont donné librement leur avis. M. Nadeau-Dubois a discuté avec eux et pris plaisir à relancer les échanges. D’ailleurs, comme il le leur avait mentionné dès le début de la rencontre, son objectif était de connaître l’opinion des élèves et non d’imposer la sienne.

Un exercice où esprit critique et rhétorique se rencontrent

C’est avec beaucoup de sérieux et de rigueur que les élèves ont transmis leur opinion à M. Nadeau-Dubois.

« Gardons en tête qu’ils seront les décideurs de demain. » – Collège Trinité

L’avenir leur appartient

« Force est de constater que les élèves du Collège Trinité n’ont pas manqué cette occasion unique de participer, avec beaucoup d’aplomb, à cet exercice de démocratie participative. Ils ont concrètement brisé le mythe du cynisme et du désengagement de la jeunesse québécoise. Gardons en tête qu’ils seront les décideurs de demain », indique dans un communiqué l’établissement.