Moins de matières organiques en hiver

L’arrivée de la saison hivernale, à Saint-Basile-le-Grand, amène un espacement dans la fréquence de collecte des matières organiques.

Les matières organiques seront collectées toutes les deux semaines, pendant les mois de novembre à avril 2024. Selon la Ville, la quantité de matières organiques est souvent moins élevée en hiver.

Mélanie Gauthier, conseillère principale en communication et développement de l’entreprise Sémecs, un centre de biométhanisation à Varennes nous explique pourquoi. « Il y a en effet une diminution et cela s’explique principalement avec les résidus de jardin. » L’entreprise Sémecs est la Société d’économie mixte de l’est de la couronne sud. Elle est formée des trois Municipalités régionales de comté (MRC) de l’est de la Couronne Sud, MRC de La Vallée-du-Richelieu, de Marguerite d’Youville et Rouville ainsi que la compagnie Biogaz EG. « Nous traitons tous les matières organiques dans les bacs bruns. Une fois la matière reçue au centre de traitement, lors du prétraitement, nous faisons un tri et rejetons tous les contaminants de fraction légère (tel que les plastiques) et lourde (tel que les roches, le sable, les branches) », explique Mme Gauthier.

Fonctionnement

La Ville propose plusieurs actions pour faciliter les collectes en période hivernale :

Placez le ou les bacs en bordure de la propriété avant 7 h le jour de la collecte;

Respectez un dégagement d’un mètre avec tout autre élément en place;

Orientez les poignées et les roues du bac vers la maison;

Retirez préalablement tout système de verrouillage contre la visite d’animaux;

Déposez toutes les matières dans le bac, en respectant la quantité permise par unité d’habitation. Les couvercles des bacs doivent être fermés et aucune matière ne doit en dépasser.

Autres conseils

Pour ne pas nuire aux opérations de déneigement et à la circulation des automobilistes et des piétons, la Ville demande à ce que les bacs demeurent accessibles pour les manœuvres des collectes automatisées sur leur propriété, en évitant les infrastructures publiques dont les trottoirs. Pour les multi logements desservis par conteneur, il faut maximiser l’espace en défaisant les boîtes.