Mario Dumont et François Castonguay de retour pour la bonne cause

Le Salon des vins de la Montérégie

Le 14e  Salon des vins de la Montérégie se déroulera le mercredi 9 avril prochain au Centre Marcel-Dulude de Saint-Bruno. Le président et chef de direction du Groupe Uniprix, François Castonguay, ainsi que l’animateur d’affaires publiques à LCN et TVA, Mario Dumont, unissent leurs forces pour une deuxième année consécutive en tant que présidents d’honneur de cet événement instauré par le docteur Guy Bonenfant. L’objectif 2014 de cette campagne de financement, dont les profits seront remis à la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, est d’amasser 60 000 $. 

« Mais les objectifs ne sont pas choisis seulement pour être atteints, ils sont faits pour être dépassés », lance en point de presse le président et chef de direction du Groupe Uniprix, François Castonguay.

Depuis quelques années, le Salon des vins de la Montérégie est considéré par plusieurs comme l’un des meilleurs rendez-vous de ce genre au Québec par les agences. « Il est devenu un incontournable pour les fins connaisseurs qui s’y retrouvent avec grand plaisir afin de déguster des vins haut de gamme », mentionne le docteur Guy Bonenfant.

Plus d’une centaine de vins, dont les prix peuvent varier de 20 à 250 $, triés sur le volet par 18 agences réputées et des producteurs de renom seront disponibles de 17 à 21 h pour la dégustation au Centre Marcel-Dulude (530, boul. Clairevue Ouest). En expansion constante depuis trois ans, le Salon des vins de la Montérégie attire quelque 400 amateurs. Ceux-ci pourront aussi s’émoustiller les papilles avec divers fromages, fruits frais et séchés, noix et chocolats, cafés, le tout généreusement offert par les partenaires de l’événement. Mentionnons que cette année, une place particulière a été réservée aux produits d’importations privées.

Les trois Montarvillois, Guy Bonenfant, Mario Dumont ainsi que François Castonguay, invitent les gens à participer en grand nombre à cette bonne cause. En effet, les sommeliers en herbe peuvent se procurer un billet VIP au coût de 100 $. Ils obtiendront ainsi 100 coupons de dégustation ; un reçu aux fins d’impôt de 60 $ leur sera remis. Des billets réguliers sont également disponibles en prévente au coût de 30 $, ou à la porte au coût de 35 $; ils comprennent 10 coupons de dégustation. Avec ces coupons, les visiteurs se baladent d’une agence à l’autre, découvrant et dégustant des vins un peu plus dispendieux. « La formule du Salon est très dynamique. Les Québécois sont de plus en plus curieux en matière de vins ; ils feront ainsi les dégustations qu’ils désirent, au prix qu’ils souhaitent, afin d’essayer et de découvrir de nouvelles choses », explique Guy Bonenfant.    

Depuis le 20 mars, les billets sont en vente dans neuf succursales SAQ en Montérégie. Les gens sont invités à consulter la liste des vins présentés et à se procurer leurs billets en ligne à www.fmcoeur.qc.ca, section Événements, Rive-Sud/Montérégie, ou par téléphone au 450 442-6387, poste 221.

Deux présidents d’honneur

Pour François Castonguay, le Salon des vins de la Montérégie est une façon de « joindre l’utile à l’agréable ». « C’est une opportunité de découvrir d’excellents vins, mais il ne faut pas oublier la cause première de cet événement : l’enjeu de la santé. Je suis encore surpris d’apprendre que les maladies du cœur et l’AVC sont deux des trois principales causes de décès au pays! Une personne au Canada décède d’une maladie du cœur ou d’un AVC toutes les sept minutes! Ces statistiques sont canadiennes, mais elles s’appliquent également au Québec et aussi en Montérégie. Pour améliorer ces chiffres, il faut insister sur le fait d’augmenter le temps consacré à l’exercice, chez les jeunes en particulier. »

Mario Dumont est associé au Salon des vins de la Montérégie depuis quelques années déjà. Pour lui, le sens de l’implication est important. « Le Salon s’améliore chaque année. Je le vois et c’est tant mieux. Mais j’ai une motivation supplémentaire, et c’est la cause des maladies du cœur. Elles sont omniprésentes dans notre société : 50 000 nouveaux AVC et 45 000 arrêts cardiaques se produisent chaque année au pays. Ce ne sont pas tous des décès, d’autres vivent avec des séquelles de ces incidents, et pour plusieurs, la vie change et ils doivent s’adapter à une nouvelle réalité. »

Monsieur Bonenfant a inauguré le 1er Salon des Vins en 1999, après avoir subi un pontage l’année précédente. Pour ce médecin à la retraite, s’impliquer en faveur de l’organisme qui lui est venu en aide était un « simple retour d’ascenseur ».