Cure de rajeunissement à l’école Jacques-Rocheleau

L’école primaire Jacques-Rocheleau, à Saint-Basile-le-Grand, aura nouvelle allure lors de la rentrée scolaire. Des travaux extérieurs s’y déroulent depuis le mois de mai.

C’est toute l’enveloppe du bâtiment de l’école Jacques-Rocheleau qui aura connu une cure de rajeunissement au cours des derniers mois.

« Ce sont des travaux qui étaient déjà prévus depuis quelque temps. C’est ce que j’avais appris lors de ma rencontre avec l’ancienne directrice qui était alors en place », mentionne au Journal de Saint-Basile la directrice, Christine Tremblay.

« L’enveloppe du bâtiment de l’école Jacques-Rocheleau avait des dégradations importantes et il y avait déjà eu des infiltrations d’eau. » -Maryse St-Arnaud

La directrice actuelle de l’école Jacques-Rocheleau, en poste depuis janvier dernier, succède à Diane Hubert, maintenant à la retraite.

« Je suis très contente de voir que l’état de l’école s’améliore. J’ai vu ce qui était prévu d’ici la fin du mois d’août. Comme plusieurs autres écoles du Centre de services scolaire des Patriotes, on était dus. On a besoin de ces quelques réparations », commente Christine Tremblay.

Le coût des travaux de cette phase s’élève à quelque 2 600 000 $. Ce montant inclut les travaux pour l’enveloppe du bâtiment – le revêtement et la fenestration –, la réfection complète de la cour d’école de même que le drainage et l’imperméabilisation du vide sanitaire. Ce dernier a été réalisé à l’été 2021.

« L’enveloppe du bâtiment de l’école Jacques-Rocheleau avait des dégradations importantes et il y avait déjà eu des infiltrations d’eau, rapporte la coordonnatrice du Centre de services scolaire des Patriotes (CSSP), Maryse St-Arnaud. Il s’agit de la quatrième phase du projet de réfection de l’enveloppe du bâtiment, qui a débuté en 2018. »

Nouveau stationnement

Rappelons qu’au cours de la dernière année, des travaux ont aussi permis la construction d’un stationnement situé entre l’école Jacques-Rocheleau et le stationnement qui est situé derrière le 206, rue Principale. La Ville occupe 36 places de ce stationnement, tandis que 24 autres cases sont consacrées aux employés du CSSP, pour un total de 60 nouveaux espaces.

QUESTION AUX LECTEURS :

Quelles autres écoles méritent des travaux d’amélioration?