Acquérir une œuvre d’art

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Acquérir une œuvre d’art
L’artiste peintre RaShel lors d’un précédent Circuit des arts de Saint-Bruno. (Photo : Frank Jr Rodi)

Les membres de l’Association des artistes peintres affiliés de la Rive-Sud (AAPARS) se réunissent en fin de semaine dans le cadre du 15e Circuit des arts de Saint-Bruno-de-Montarville. Pour le public qui visitera l’événement, c’est l’occasion d’acquérir une œuvre d’art.

L’année dernière, lors du précédent Circuit des arts de Saint-Bruno-de-Montarville, les artistes peintres participants ont vendu 150 toiles pour un montant global de plus de 60 000 $.

« Depuis la pandémie, on dirait que les gens se sont dit que ça fait du bien d’avoir une toile colorée à la maison. Ça fait du bien de rencontrer les artistes, de parler avec eux. L’art fait du bien. Pour les yeux. Pour le cœur. Pour l’âme. » – RaShel

« Ce fut une des meilleures années en nombre de toiles vendues », mentionne, ravie, l’artiste RaShel lors du dévoilement de la programmation.

Selon elle, les artistes peintres répondent à un besoin, un mandat, avec les œuvres qu’ils réalisent. « Depuis la pandémie, on dirait que les gens se sont dit que ça fait du bien d’avoir une toile colorée à la maison. Ça fait du bien de rencontrer les artistes, de leur parler. L’art fait du bien. Pour les yeux. Pour le cœur. Pour l’âme. Les artistes font du bien; on devrait être remboursés par le système de santé! », exprime RaShel.

Un acte d’amour

« L’achat d’une œuvre d’art, [c’est] un acte d’amour, insistent les membres du comité organisateur du Circuit des arts. Une œuvre d’art dans votre milieu de vie révèle une facette de votre personnalité. Elle vous charme au premier coup d’œil et sa présence vous procure un sentiment de bien-être, de bonheur et de satisfaction. »

Pour RaShel, faire l‘acquisition d’un original est tout, sauf banal. « Ce n’est pas banal de se porter acquéreur d’une œuvre d’art unique, de mettre la main sur un certificat d’authenticité. Pour la personne qui en prend possession, il y a une démarche, un cheminement. C’est aussi une façon de démocratiser l’art, de le rendre accessible. Un tableau, c’est une pièce maîtresse symbolique dans une maison. »

De son côté, l’artiste peintre Jacques Landry affirme que vendre une toile est valorisant et synonyme de fierté. « Ça me dit que la personne a aimé mon travail. Alors que si je ne vends pas, je me remets en question. » Il insiste aussi sur l’aspect coup de cœur. « Une toile coup de cœur crée des émotions, des souvenirs : un endroit, une visite, un voyage…, énumère-t-il. Enfin, quand il compare reproduction et œuvre originale, il estime que cette dernière est « mieux, simplement par son côté unique ».

L’explication de Jade Picard est plus ésotérique : « Je suis persuadée que les tableaux sont destinés à certaines personnes en particulier. Si c’est le vôtre, il vous attendra. Quand on se retrouve devant l’œuvre, il faut que le cœur batte vite, il faut des émotions. Ça va bien au-delà de la mode; si le tableau vous rend heureux, peu importe la couleur des murs, il trouvera sa place chez vous. »

Quelques conseils pour l’achat d’une œuvre

Quelques jours avant la tenue du Circuit des arts, le comité organisateur propose quelques conseils pour l’achat d’une œuvre d’art. « Apprenez à repérer ce qui est unique. Suivez vos coups de cœur, échangez avec l’artiste et conservez ses coordonnées. Une œuvre d’art demeure dans la famille et traverse les générations. Laissez-vous charmer par une œuvre, elle vous le rendra! »

Andy Alain, Lorraine Arsenault, Danielle Dufresne, Rachel Garret, Guylaine Ruel, Jade Picard ainsi que Hughette Prince forment cette année le comité organisateur du Circuit des arts.

Une soixantaine d’artistes

Pour la première fois, le Circuit des arts de Saint-Bruno-de-Montarville se déroulera dans une formule hybride. Le traditionnel événement est appelé à se démarquer à nouveau cette année, avec un volet intérieur et un volet extérieur. Une vingtaine d’artistes exposeront leurs toiles en ateliers. Puis près de 40 peintres proposeront leurs œuvres sous des chapiteaux au lac du Village. Les artistes sont disponibles de 10 h à 17 h les deux jours.

QUESTION AUX LECTEURS : De quels artistes locaux avez-vous déjà acquis des œuvres originales?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires