À vos signets!

À vos signets!

On dit que janvier est le mois le plus froid de l’année. Les journées sont courtes et sombres. Normalement, peu de choses sont urgentes, nous donnant la chance ainsi d’insérer quelques petites lectures dans notre quotidien, en attendant des jours plus cléments.

Au mois d’août 2010, l’auteur de sagas historiques, le romancier Michel David, est décédé. On dit qu’il s’appuyait sur ses souvenirs, ceux de sa propre famille et de ses proches, et qu’il qualifiait plutôt de « chroniques » familiales ses sagas. Sa première épopée familiale, Le petit monde de Saint-Anselme, a été publiée en 2003 aux Éditions Guérin. Il a fait paraître par la suite, aux Éditions Hurtubise, les populaires séries :

 

  • La poussière du temps (t.1 : Rue de la glacière, t.2 : Rue Notre-Dame, t.3 : Sur le boulevard, t.4 : Au bout de la route);
  • À l’ombre du clocher (t.1 : Les années folles, t.2 : Le fils de Gabrielle, t.3 : Les amours interdites, t.4 : Au rythme des saisons);
  • Chère Laurette (t.1 : Des rêves plein la tête, t.2 : À l’écoute du temps, t.3 : Le retour, t.4 : La fuite du temps);
  • Un bonheur si fragile (t.1 : L’engagement, t.2 : Le drame, t.3 : Les épreuves, t.4 : Les amours).

                          

Une autre prolifique auteure québécoise, Louise Tremblay-d’Essiambre, nous a offert la saga Les années du silence, qui regroupe six livres : La Tourmente, La Délivrance, La Sérénité, La Destinée, Les Bourrasques et L’Oasis. Elle signe aussi plusieurs autres romans, sur fond de vérité, à travers les années. En 2003, elle publie la saga intitulée Les sœurs Deblois (t.1 : Charlotte, t.2 : Émilie, t.3 : Anne et t.4 : Le demi-frère). En 2006 et 2007, La dernière saison (t.1 : Jeanne, t.2 : Thomas). Sa plus imposante saga est Mémoires d’un quartier (t.1 : Laura, t.2 : Antoine, t.3 : Évangéline, t.4 : Bernadette, t.5 : Adrien, t.6 : Francine, t.7 : Marcel), dont elle nous promet deux autres tomes en 2011.

 

Bonne lecture de sagas!

 

Une collaboration de Diane Lafortune, technicienne à l’aide aux lecteurs à la bibliothèque Roland-LeBlanc.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des