À la rescousse des écoles

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
À la rescousse des écoles
environnement (Photo : (Photo : courtoisie))

Ce sont 101 projets scolaires dans les 17 régions du Québec qui seront soutenus par la Fondation Monique-Fitz-Back. Parmi les projets sélectionnés, celui de l’École Albert-Schweitzer dans la création d’un jardin communautaire.

Ce projet de l’école primaire Albert-Schweitzer consiste en la création d’un jardin communautaire par des élèves de maternelle en collaboration avec les familles et les élèves de 6e année de l’école. Celui-ci vise à initier les enfants aux principes de l’agriculture locale et à la réduction de l’empreinte écologique tout en favorisant l’esprit de communauté. Pour ce projet, l’école a reçu 2000 $ d’aide de la Fondation Monique-Fitz-Basck pour le mettre en place.

L’organisme va soutenir ainsi 101 projets à travers les 17 régions administratives du Québec qui vont impliquer 20 402 jeunes de la petite enfance jusqu’au cégep, incluant la formation aux adultes. Au total, pour cette année scolaire, ce sont 100 900 $ qui seront distribués allant d’aides de 200 $ à 2000 $.

En Montérégie, la Fondation Monique Fitz-Back a remis plus de 51 620 $ depuis ses débuts pour des projets dans des établissements membres du Mouvement ACTES via son programme d’aide financière.

Avec l’aide de plus de 6 000 donateurs et contributeurs, ce sont des dizaines de milliers de jeunes qui ont ainsi été sensibilisés à l’importance du développement durable.

Mission de la Fondation 

La Fondation Monique-Fitz-Back agit pour développer la conscience environnementale et sociale des jeunes du Québec. Depuis sa création en 2006, plus de 200 000 jeunes de toutes les régions administratives du Québec ont été sensibilisés au développement durable par les projets de la Fondation, ce qui en fait l’une des plus importantes organisations dans le domaine.

Les projets

Tous les projets retenus ont en commun la sensibilisation et la mobilisation des jeunes dans toutes les étapes du projet, en plus d’encourager leur implication active dans l’atteinte des objectifs visés par chaque volet. Une attention toute particulière a également été portée aux projets dont les finalités visent à provoquer des changements de comportement positifs chez les jeunes et dans leur milieu.

« Dans chacun des établissements scolaires du Québec, il y a des jeunes qui se lèvent pour affirmer haut et fort leur espoir et leurs convictions environnementales et sociales. Ces jeunes passent à l’action et la Fondation Monique-Fitz-Back est fière de les soutenir, ainsi que les adultes qui les accompagnent. Il s’agit de notre plus grande fierté », souligne Benoît Mercille, directeur général de la Fondation Monique-Fitz-Back.

« Nous avons à cœur de contribuer à ce foisonnement d’idées et de projets concrets qui visent les changements de comportements en lien avec la prévention et la gestion des matières résiduelles. Chacun de ces projets représente un pas de plus vers un Québec sans gaspillage », ajoute Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC.

Différents volets

Plusieurs secteurs sont mis de l’avant par la Fondation. Une section Changements Climatiques a pour but d’encourager les projets portant sur la réduction des gaz à effet de serre et sur l’adaptation aux changements climatiques.

Le volet Gestion des matières résiduelles/RECYC-QUÉBEC a pour objectif d’encourager la réalisation de projets portant sur la gestion responsable des matières résiduelles qui mèneront à des changements d’habitudes de consommation et de tri ou à de la sensibilisation.

Le volet Soutien à l’éducation en plein air est axé quant à lui sur les initiatives d’enseignement extérieur et vise le soutien du personnel scolaire afin de réaliser des projets et des activités en plein air. Les bourses peuvent entre autres servir à l’achat de matériel pédagogique pour bonifier les activités servant à enseigner dehors. Un grand merci à notre partenaire de ce volet, la Centrale des syndicats du Québec.

Le volet Vivre ensemble encourage les écoles à réaliser des projets permettant de développer des milieux de vie inclusifs et de faire la promotion du vivre-ensemble au sein de l’école et/ou de la communauté. Les projets soutenus visent également la lutte à la discrimination et au racisme et la déconstruction des préjugés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires