À la recherche de sentiers de vélo de montagne

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
À la recherche de sentiers de vélo de montagne
Le 27 avril, 40 membres fondateurs étaient réunis pour l’Assemblée de fondation de l’OSBL. (Photo : courtoisie)

Un OBNLa vu le jour à Saint-Bruno-de-Montarville et s’est donné la mission de mettre de l’avant le vélo de montagne et de trouver des sites pour le pratiquer.

Il n’y a pas de piste de vélo de montagne entre Montréal et Bromont. En partant de ce postulat, des pistes sauvages aux alentours du mont Saint-Bruno ont vu le jour. Ce phénomène ne s’est pas assagi lorsque le champ de tir qui accueillait un club de vélo de montagne privé a fermé. Bien au contraire. « La seule approche qu’il y a eu à ce jour pour empêcher les pistes illégales, c’est la répression, mais les gens continuent de se faire des pistes n’importe où parce qu’il n’y a pas d’offre », d’indiquer Raphaël Maranda, membre du conseil d’administration de Sentiers vélo Mont Saint-Bruno, le nom que s’est donné l’organisme.

Sentiers vélo Mont Saint-Bruno
Sentiers vélo Mont Saint-Bruno est officiellement né le 27 avril. Ce sont 40 membres fondateurs qui étaient réunis pour l’Assemblée de fondation à Saint-Bruno. Les membres ont élu un conseil d’administration diversifié de 4 hommes et 3 femmes de 27 à 65 ans. Une huitième recrue a été ajoutée la semaine dernière.

Les ambitions de l’OBNL sont de collaborer avec les acteurs locaux autour du mont Saint-Bruno pour qu’il y ait une offre légale de sentiers de vélo de montagne.

Sa mission sera d’œuvrer au développement, au maintien de sentiers et d’infrastructures pour le vélo hors route dans la région du mont Saint-Bruno en harmonie avec la nature. L’organisme mise également sur la collaboration avec les acteurs locaux et régionaux afin de développer une offre légale, encadrée, environnementale et sécuritaire de sentiers de vélo hors route.

« La seule approche qu’il y a eu à ce jour pour empêcher les pistes illégales, c’est la répression, mais les gens continuent de se faire des pistes n’importe où. » – Raphaël Maranda

Plusieurs sites
La Ville de Sainte-Julie a ouvert une piste pour les vélos de montagne dans le parc Harvey. « C’est un sentier de 2 km. Ce n’est pas une piste comme ce que l’on peut voir à Bromont. C’est plutôt une piste d’initiation », indique M. Maranda, qui a rencontré la station de Ski Saint-Bruno. « Ski Saint-Bruno a un projet d’implanter sur son site une école de vélo de montagne avec des sentiers. Cela permettrait d’avoir une offre supplémentaire, mais cela serait, là encore, que quelques kilomètres de sentier et pour l’instant, ce n’est qu’un projet. »

Station de ski
La station de ski n’a pas voulu parler, pour l’instant, de ses projets au journal. Cependant, implanter sur son site des activités en dehors de la saison hivernale entrerait dans le plan montagne qu’a annoncé le gouvernement du Québec. En effet, le gouvernement invite neuf régions reconnues pour leur montagne, dont celle de la Montérégie, à lui soumettre un plan sur quatre saisons afin de diversifier leur offre touristique. Un budget de 11 millions de dollars a été mis sur la table.
Cette annonce a été faite afin d’aider cette industrie qui se voit affectée par les répercussions des changements climatiques et des hivers plus doux.

Champ de tir
Un autre site est dans la mire de l’OBNL. L’ancien champ de tir à Saint-Bruno a déjà abrité des activités de vélo de montagne. Le site, qui appartient au gouvernement fédéral, pourrait être vendu ou cédé au gouvernement provincial. « Ce serait bien que cela change. Notre souhait serait, si le site revient à la Sépaq, qu’il y ait une offre de sentiers de vélo de montagne à cet endroit de nouveau », mentionne M. Maranda. Pour l’instant, le gouvernement fédéral protège le site et personne n’y a accès.
L’OBNL souhaite tout mettre en œuvre pour aider les différents acteurs de la région à desservir en pistes de vélo de montagne une population locale.

En collaboration avec les trois municipalités environnantes (Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Basile-le-Grand et Sainte-Julie) l’OBNL désire poursuivre sa mission et convie tous les adeptes de vélo hors route à se rassembler lors d’une fête de lancement, le vendredi 13 mai à 19 h, à la station de Ski Saint-Bruno. Ce sera l’occasion pour l’organisme de se faire connaître auprès des nombreux intéressés. Il est nécessaire de confirmer sa présence sur la page facebook de l’OBNL.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires