À la chasse au sapin

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
À la chasse au sapin
Carl Forest s'assure que l'opération sapin de Noël est un succès. (Photo : Frank Jr Rodi) (Photo : (Photo : Frank Jr Rodi))

Un sapin d’envergure trône au centre-ville de Saint-Bruno depuis le 18 novembre, symbole des célébrations du temps des Fêtes qui approchent. Entrevue avec celui qui est allé à la chasse au sapin, Carl Forest.  

La Ville doit inaugurer et illuminer le sapin de Noël ce jeudi 1er décembre, à 19 h.  

« Le sapin a été trouvé à Saint-Ignace-de-Stanbridge, un petit village situé entre Farnham et Dunham. À l’interne, nous avions déterminé la hauteur désirée. L’objectif était de créer un effet wow! dans le centre-ville! », explique Carl Forest, chargé de projets – planification et développement à la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville. Il est aussi la personne ressource pour les commerçants et industriels. Le sapin choisi mesure 36 pieds de haut. Il est maintenant installé au coin de la rue Montarville et du chemin De La Rabastalière. L’idée, donc, est de dynamiser le centre-ville de Saint-Bruno et ses commerçants. De faire le lien entre le lac du Village, où se déroulera la Féerie de Noël (du 1er au 4 décembre), et le cœur du village et les commerçants, où se déploiera pendant trois jours (1er, 10 et 17 décembre) la Féerie centre-ville. « Nous souhaitons attirer les gens au centre-ville dans l’espoir de créer une relance économique auprès de nos commerces locaux », exprime Carl Forest.

Son équipe et lui ont travaillé fort au cours des derniers jours en vue de mettre en place cet arbre d’envergure, point de mire des célébrations entourant les Fêtes au cœur de la municipalité. « On fait ça pour nos citoyens, parce que nous les avons à cœur. C’est un travail conjoint, de collaboration entre les services des Loisirs, des Travaux publics et de l’Urbanisme », mentionne-t-il.  

Tôt le 18 novembre dernier, Carl Forest était sur place à Saint-Ignace-de-Stanbridge afin de choisir le nouveau sapin et de s’assurer que celui-ci ne serait pas endommagé de nouveau lors de la manipulation et le transport. 

Rappelons qu’un premier sapin a été livré à Saint-Bruno et déposé sur sa base le mardi précédent. Or, lorsque les ficelles qui maintenaient les branches en place ont été détachées, les branches en question se cassaient. Un problème qui n’a pas manqué de transformer l’expression sur le visage de bien des travailleurs sur place. L’enthousiasme a laissé place à la panique. « À l’origine, l’arbre était magnifique.

Il était de la bonne taille. Nous avions vu des photos. Mais un pépin hors de notre contrôle est survenu… quand les cordes ont été défaites, les branches tombaient sur le côté, raconte M. Forest. Mais cette fois, c’est la bonne! »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires