8 décembre 1981 – Mitsubishi débarque en Amérique du Nord

8 décembre 1981 – Mitsubishi débarque en Amérique du Nord

En 1971, Chrysler Corporation achète 15% de Mitsubishi et commene un peu plus tard durant cette même année à vendre la Mitsubishi Galant sous le nom de Dodge Colt afin d’avoir une présence dans le marché des petites voitures. Cependant, à la fin des années 1970, Chrysler est dans un gouffre financier et les ventes de Mitsubishi en souffrent. En 1980, Chrysler vend sa division manufacturière australienne à Mitsubishi afin d’éviter la faillite. En 1981, Mitsubishi fonde Mitsubishi Motors North America, Inc, afin de vendre des voitures portant leur nom aux États-Unis pour aller par la suite vers le Canada. Les premiers véhicules portant un logo Mitsubishi sont arrivés aux États-Unis le 8 décembre  1981 en tant que modèles 1982. Pour l’année modèle 1982, 30 000 véhicules ont été envoyés aux États-Unis et comprenaient initialement les modèles Tredia, Cordia et Starion, suivis du camion Mighty Max. Les véhicules ont été vendus par l’intermédiaire de 70 concessionnaires dans 22 États. Il faudra attendre en 2002 au Canada ( Lancer, Montero, Endeavor) avant de voir des produits avec le logo Mitsubishi. Les produits Mitsubishi existaient déjà, mais vendu sous la marque Chrysler, pensez à la Dodge/Plymouth Colt, à l’Eagle Talon, ou encore à la Dodge Stealth. Tous des produits Mitsubishi.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des