515 millions pour les routes en Montérégie

515 millions pour les routes en Montérégie

Une partie de l’asphalte de l’autoroute 30 à Saint-Bruno sera refaite.

Crédit photo : Archives

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a annoncé des investissements routiers et maritimes de plus de 515 millions de dollars pour la Montérégie.

Lundi dernier, le gouvernement du Québec a annoncé les projets routiers et maritimes du ministère des Transports qui prendront place en Montérégie pour les années 2019-2021. Plusieurs travaux sont notamment prévus à Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Basile-le-Grand et Sainte-Julie.

Ces projets, qui totalisent des investissements de 515 504 000 $, visent à agir concrètement sur l’état des infrastructures de la région. « En investissant massivement comme nous le faisons aujourd’hui dans le réseau routier, notre gouvernement contribue à améliorer et à maintenir nos infrastructures », a déclaré le ministre des Transports, François Bonnardel, lors de l’annonce.

De cette somme, près de 205 millions de dollars seront investis dans la réalisation de projets routiers visant à assurer des chaussées en bon état, comme ce sera le cas dans les trois villes nommées ci-dessus.

À Saint-Bruno-de-Montarville, en 2019-2020, des travaux d’asphaltage auront lieu sur l’autoroute 30 en direction est entre la route 116 et l’autoroute 20. Le MTQ indique que ces travaux coûteront entre 5 et 10 millions de dollars.

« En investissant massivement comme nous le faisons aujourd’hui dans le réseau routier, notre gouvernement contribue à améliorer et à maintenir nos infrastructures. »

– François Bonnardel

Des travaux d’une même ampleur auront lieu à Sainte-Julie, puisque le MTQ prévoit asphalter l’autoroute 20 en direction ouest entre la route 229 et l’autoroute 30. Les activités de préparation sont prévues en 2019-2020 dans l’objectif de démarrer les travaux en 2020-2021.

Quant à Saint-Basile-le-Grand, l’asphaltage sera refait sur la route 223 entre la montée Robert et la rue du Purvis Club. Ces travaux, prévus pour 2019-2020, sont de plus petite envergure, donc entre un et cinq millions.

Ces routes étaient parsemées de nids-de-poule, de crevasses et autres irrégularités qui nuisaient à la sécurité et compliquaient les déplacements des véhicules depuis plusieurs années, cela empirant après chaque dégel.

Reddition de comptes pour plus de 200 projets

Contrairement aux années antérieures, le ministère des Transports a décidé de rendre publique la liste des projets. Pour François Bonnardel, cela permettra aux citoyens d’avoir un regard complet sur l’ampleur de la tâche et d’obtenir une reddition de comptes.

Au total, ce sont 243 projets qui sont prévus d’ici 2022 dans toute la Montérégie. « Avec ces investissements, nous offrons aux gens d’ici des infrastructures qui, par leur efficacité et leur sécurité, rehaussent leur qualité de vie dans leurs déplacements de tous les jours », d’ajouter Christian Dubé, ministre responsable de la Montérégie, responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor.

Question aux lecteurs : Voyez-vous d’autres routes sur le territoire qui auraient besoin de travaux?

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des