Une musique empreinte de nostalgie

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Une musique empreinte de nostalgie
Le musicien Aidan Warnock demeure à Saint-Bruno-de-Montarville. (Photo : courtoisie)

Aidan Warnock

Le musicien Aidan Warnock lançait la semaine dernière son troisième album de compositions originales, Undercurrents.

Disponible sur diverses plateformes numériques telles que iTunes, Spotify et Bandcamp depuis le vendredi 5 juin, Undercurrents contient sept pièces originales. Sept plages qu’Aidan Warnock a peaufinées pendant longtemps après avoir enregistré plusieurs démos. « J’aime beaucoup la musique ambiante. Pour ce disque, j’avais des idées qui remontent à bien longtemps. J’ai travaillé cinq années sur ces compositions. Aujourd’hui, ça me fait du bien de savoir qu’il est complété », mentionne Aidan Warnock, en entrevue avec Les Versants.

« Je suis resté à la maison deux mois. C’est ce qui m’a donné la chance de terminer la production du disque. » – Aidan Warnock

Prendre son temps… c’est une méthode de travail que le Montarvillois avait aussi adoptée pour son premier opus paru en 2014, Fothracha; le fruit d’un travail de longue haleine qui aura duré au total 10 ans.

Un lancement printannier grâce à la COVID-19

Aidan Warnock admet que l’album n’était pas prêt il n’y a pas si longtemps. « Il faut mettre des heures de travail », dira-t-il. Or, un emploi, M. Warnock en a un, à Sainte-Julie. Celui d’encadreur. « J’encadre des œuvres d’art pour des galeries et des artistes. Et j’aime mon travail. » Mais confinement oblige, la pandémie aura forcé le musicien à rester à la maison et à occuper son temps autrement. « J’ai arrêté de travailler et je suis resté à la maison deux mois. C’est ce qui m’a donné la chance de terminer la production du disque, de mixer le tout et de le terminer plus rapidement que prévu », raconte celui qui est originaire de Dublin, en Irlande. La sortie initiale était plutôt prévue pour la fin de l’année 2020.

Undercurrents est composé de titres « pour vous amener à voyager dans vos souvenirs, réels ou imaginaires », selon le principal intéressé.

Passé nostalgique

Car Aidan Warnock est un être nostalgique, porté par le passé. Selon lui, les sons sont des souvenirs et ses musiques sont l’occasion de réfléchir à son enfance. La douleur du passé… « J’ai toujours été comme ça, même dans ma jeunesse. C’est ma personnalité; des fois, c’est bon, d’autres fois non. Ma thérapie, pour sortir de la nostalgie et de cette déprime, c’est de jouer de la musique », confie-t-il au journal.

Aujourd’hui âgé de 58 ans, le père de famille raconte que la vie passe de plus en plus vite. « Ce nouvel album poursuit mon exploration de l’utilisation du son et de l’art pour la réminiscence et la réflexion. Toujours influencé par mes premiers souvenirs des grand vents d’Irlande, de la musique que je découvrais sur la bande radio à ondes courtes, et plus tard par la musique d’Erik Satie, Brian Eno, David Bowie, Kraftwerk… cette bande sonore s’inspire des pensées qui nous habitent », explique celui qui est aussi artiste. Son profil se retrouve d’ailleurs dans le Répertoire des artistes et artisans de Saint-Bruno-de-Montarville.

L’inspiration de la nature

Tous les titres de ce nouveau disque comportent un mot qui ramène l’auditeur à la nature (océan, lune, pluie, neige, vague…). Car celle-ci, la nature, est source d’inspiration et de bien-être pour le musicien. « C’est pour ça que j’habite ici, à Saint-Bruno-de-Montarville! La montagne, les lacs, le parc Tailhandier, les arbres, même le train, que j’entends le matin en prenant mon café… tout est ambiance et inspiration. »

Même s’il a quitté son Dublin natal pour venir s’installer au Québec avec sa conjointe québécoise en 1994, ce père de deux enfants s’est remis un jour à gratter la guitare, pianoter, expérimenter de nouveaux sons, cette fois en s’enregistrant sur un appareil à cassette de quatre pistes. Ce qui lui a permis, depuis, de sortir cette troisième œuvre.

Site : https://aidanwarnock.jimdofree.com/

QUESTION AUX LECTEURS :

De quelle façon votre municipalité vous inspire-t-elle?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des