4 septembre 1922 – Naissance de la Swallow side-car company

4 septembre 1922 – Naissance de la Swallow side-car company

Cette marque britannique a été fondée par deux amis, William Walmsley, âgé de 30 ans, et William Lyons, âgé de 20 ans. Walmsley fabriquait auparavant des side-cars et les boulonnait sur des motos remises à neuf d’où le nom de la compagnie. Lyons avait fait son apprentissage chez Crossley Motors à Manchester avant de rejoindre Brown & Mallalieu, revendeur chez Blackpool Sunbeam.

Leur partenariat commercial était connu sous trois noms commerciaux successifs: Swallow Sidecar Company, Swallow Sidecar et Coachbuilding Company et Swallow Coachbuilding Company. Avec un emprunt de 1 000 livres à la banque et une petite équipe d’employés, les deux hommes ont pu commencer la production commerciale des side-cars de moto. Bientôt, ils avaient besoin de plus d’espace. Le père de Walmsley a acheté un grand bâtiment à Cocker Street Blackpool, dans lequel ils ont emménagé et, avec tout l’espace supplémentaire, ils ont commencé à réparer et à peindre des voitures et à installer de nouveaux capots et tissus d’ameublement. Ils ont ajouté la construction d’automobile à leur pedigree. C’est à ce moment que l’on ajoute la fabrication de carrosseries spéciales sur des châssis de voiture à celle des side-cars. Le premier Swallow a été conçu autour de l’Austin Seven et est apparu à la fin de 1926. L’année suivante, le changement de nom de la société Swallow Sidecar and Coach a été la base des activités de l’entreprise. En 1929, les voitures constituaient l’essentiel des activités de la société et, en 1931, le titre de la société fut remplacé par la Swallow Coachbuilding Company.
Pendant ce temps, le side-car a continué à prospérer jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, la production atteignant plus de 500 par semaine à un moment donné et la société a ensuite fabriqué des side-cars en forme de boîte pour les forces armées. Une société distincte, publique, SS Cars ltd, avait été créée en 1935 pour assumer seule la responsabilité de la production automobile. La production s’est arrêtée durant la 2e guerre mondiale et la première décision au retour des activités en 1945 a été de changer le nom de la compagnie. SS cars qui faisait directement référence au nazisme est devenu Jaguar et Wlliam Lyons, celui que l’on appelle M. Jaguar présidera la marque jusqu’en 1968.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des