Un nouveau parcours de ski de fond pour les jeunes

Par Marianne Julien
Un nouveau parcours de ski de fond pour les jeunes
(Photo : Marianne Julien)

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) a inauguré ce mardi matin son nouveau parcours « Sur la piste des Cubes énergie » au parc national du Mont-Saint-Bruno.
En partenariat avec Le Grand défi Pierre Lavoie, la Sépaq a mis sur pied le nouveau parcours d’apprentissage de ski de fond gratuit intitulé « Sur la piste des Cubes énergie ».
Ce parcours se veut une formule amusante pour familiariser les jeunes avec ce sport, qui est déjà largement pratiqué à la montagne. « On a deux parcours accessibles à tous à la Sépaq, ce qu’on n’avait pas c’est l’encadrement à travers lequel on voulait introduire un sport de façon plus ludique pour les jeunes, indique Cédric Landuydt, directeur des parcs nationaux des Îles-de-Boucherville et du Mont-Saint-Bruno.
Celui-ci soutient que le partenariat avec Pierre Lavoie leur a justement permis de créer un environnement propice à l’apprentissage et à l’amusement dans une zone parentale.
Le parcours comprend un plateau d’apprentissage relativement plat qui facilite la familiarisation avec l’équipement et la glisse pour ceux qui en sont à leurs premiers. Une fois en confiance, les jeunes peuvent se lancer dans une boucle de 600 mètres avec des petits dénivelés et des sentiers tracés.
L’ensemble du parcours est parsemé de jeux et des « Cubes énergie », des figures colorées familières aux enfants grâce au Défi des Cubes énergies du Grand défi Pierre Lavoie. « Les enfants connaissent les cubes, parce qu’ils en font dans les écoles et maintenant dans les CPE, donc ils trouvent une cohérence entre l’école et l’activité physique ici, dit Pierre Lavoie.

« Je trouve que c’est une belle initiative qui a un côté ludique. Ce qu’il manque souvent pour inciter les jeunes à bouger c’est de créer des environnements où ils vont avoir du plaisir. » – Pierre Lavoie

Ce dernier se dit satisfait du parcours qui a été fait. « Je trouve que c’est une belle initiative qui a un côté ludique. Ce qu’il manque souvent pour inciter les jeunes à bouger c’est de créer des environnements où ils vont avoir du plaisir. Je pense que ça a le potentiel d’attirer les écoles et les familles. »
Diversifier la pratique des sports
Le nouveau parcours a été testé par une centaine d’élèves de l’école J.-P.-Labarre à Varennes, qui ont aussi pu expérimenter la nouvelle glissade sur chambre à air et faire de la raquette.
Selon Pierre Lavoie, c’est ce genre de diversification que l’on recherche pour les jeunes : « Ça rentre totalement dans la lignée de la littératie physique qu’on doit développer auprès des jeunes de 0 à 12 ans. Faire plein de sports c’est la chose la plus importante maintenant, on sait que le monosport ce n’est plus recommandé. »
C’est ce qu’avance également le directeur. « L’idée c’est de faire bouger. Le ski de fond c’est un moteur, la pente à glisser c’en est un autre, la raquette aussi, etc. c’est donc de montrer qu’on peut faire plein de sports et d’activités », ajoute Cédric Landuydt.
Pierre Lavoie estime aussi que le ski de fond connaît un regain de popularité depuis les dernières années. « Ça redevient populaire et c’est une bonne nouvelle parce que ça rend en forme, c’est un sport inclusif et pas très cher, souligne-t-il. Ça développe l’équilibre, le cardio et ça peut servir aussi au ski alpin et la course à pied. »
Il va sans dire qu’en semaine ce sont surtout les différentes écoles de la région qui profiteront du parcours de ski de fond. Selon Cédric Landuydt, pas moins de 10 000 élèves visitent le parc national par année. « Dans des journées comme celles-ci c’est sûr qu’on rajeunit fortement la moyenne d’âge des visiteurs, dit-il à la blague. Et la fin de semaine ce sont les familles qui viennent, donc le parcours sera toujours utilisé. »
Rappelons que l’an dernier, le Grand défi Pierre Lavoie a lancé La Petite Expé dans divers parcs nationaux, dont celui du Mont-Saint-Bruno, qui met à disposition plusieurs paires de skis de fond, de bottes et de bâtons aux groupes scolaires des écoles primaires.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des