29 septembre 1913 – La mort mystérieuse de Rudolf Diesel

29 septembre 1913 – La mort mystérieuse de Rudolf Diesel

En ce jour de 1913, l’homme qui a inventé le moteur diesel a disparu et n’a plus été vu vivant, ce qui a conduit à plusieurs théories du complot. Né à Paris, Rudolf Diesel était le deuxième des trois enfants d’immigrants bavarois vivant en France. En 1870, à l’âge de 12 ans, la famille est contrainte de quitter Paris en raison de la guerre franco-prussienne. Sa famille déménage à Londres, mais avant la fin de la guerre, les parents de Rudolf  l’ont envoyé avec une tante et un oncle à Augsbourg pour parfaire son allemand et visiter l’école où son oncle enseignait les mathématiques. Il a fini par rester à Augsbourg après avoir pris goût au mathématique et devenir ingénieur. Il a finalement obtenu une bourse d’études à l’École Polytechnique Royale de Bavière de Munich. Après avoir obtenu son diplôme en janvier 1880 avec les plus hautes distinctions de sa classe, il commence à travailler avec un ancien professeur, Carl von Linde, à Paris. Ils concevaient et construisaient une installation moderne de glace et de réfrigération, dont Diesel deviendrait plus tard le directeur. Dix ans plus tard, Diesel déménage avec sa femme et ses trois enfants à Berlin pour prendre la direction de la firme de recherche de Linde. Au cours des années où Diesel a travaillé pour son ancien professeur, il a amassé plusieurs brevets dans le domaine de la réfrigération. Cependant, son contrat d’employeur indiquait qu’il ne pouvait pas utiliser ces avantages en dehors de son travail pour Linde, alors il a décidé de travailler dans d’autres domaines. Après avoir expérimenté la vapeur, il a construit un moteur à vapeur d’ammoniac, qui a ensuite explosé, entraînant un long séjour à l’hôpital et des problèmes de santé et de vision de longue durée.

En quête d’une meilleure économie de carburant, Diesel a commencé à concevoir un nouveau moteur basé sur les principes thermodynamiques. Diesel a mis au point un moteur à allumage par compression dans lequel le carburant est injecté à la fin de la compression, provoquant son inflammation en raison des températures élevées de compression. Il a reçu des brevets pour son design en Allemagne, aux États-Unis et dans plusieurs autres pays. Il le nomme moteur Diesel. Dans la nuit du 13 septembre 1913, Diesel se rendait de Dresde à Anvers en bateau à vapeur. Après le dîner à bord du navire Diesel a demandé à être réveillé à 6h15 le lendemain matin. Quand une personne est allée le réveiller, il était introuvable. Son lit n’était pas défait et sa chemise de nuit était posée sur le lit. Sa montre était sur la vanité son chapeau et son manteau ont été trouvés soigneusement placés dans une malle. Dix jours plus tard, un bateau a repéré un corps en mer du Nord. Il était en état de décomposition avancé et n’a pas été gardé à bord, mais les marins ont récupéré portefeuille, canif et autres objets personnels, l’identifiant ainsi comme Diesel. Quelques jours plus tard, un autre batelier a trouvé le corps mais l’a également laissé par-dessus bord. Avant le voyage, Diesel a laissé à sa femme Martha un sac avec des instructions pour ne pas l’ouvrir avant la semaine suivante. À l’intérieur, elle a trouvé 200 000 marks allemands, soit environ 1,2 million de dollars en dollars d’aujourd’hui, ainsi que des états financiers indiquant que leurs comptes bancaires avaient été vidés. Dans le journal de Diesel, retrouvé sur le navire, une croix a été dessinée pour le 29 septembre, indiquant la mort.

Il existe plusieurs théories concernant sa mort. Alors que ses biographes supposent que le suicide est le plus plausible, d’autres accusent l’état allemand. Rudolf Diesel souhaitait mettre son moteur au service de l’humanité, or l’empereur Guillaume  veut faire de l’Allemagne une grande puissance. L’ingénieur refuse que les bâtiments de guerre soient équipés de sa machine. Or Diesel allait sur son voyage en bateau vendre son idée à l’Angleterre. Certains disent que les allemands ne voulaient pas voir un ennemi en possession d’une telle technologie. Contre ses voeux, le moteur Diesel deviendra malgré tout un élément-clé de la stratégie sous-marine allemande.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des