Une nouvelle microbrasserie pour combler la demande

Une nouvelle microbrasserie pour combler la demande

Pour commencer, Ross Stall propose une bière blonde, blanche, rousse et une India Pale Ale (IPA)

Crédit photo : Marianne Julien

Saint-Bruno-de-Montarville

Le vignoble Kobloth va inaugurer sa nouvelle microbrasserie, une nouvelle qui fait des heureux dans le domaine de la bière.

La microbrasserie Ross Stall, une appellation signifiant « écurie » en alsacien, prend place dans l’ancienne écurie du Vignoble Kobloth, où l’on peut trouver un bar à bière et à vin, ainsi que quelques tables pouvant accueillir les amateurs et les curieux. À droite de l’entrée sont brassées les bières.

Pour l’instant, le producteur n’en offre que quatre, toutes inspirées du domaine équestre. Il y a l’Andalou blanche, la Palomino blonde, la Mustang rousse et la Shire IPA (India Pale Ale). Thierry Kobloth, propriétaire du vignoble et de la microbrasserie a annoncé qu’il avait l’intention de produire éventuellement d’autres brassins, tels que la Kölsch et la Scotch Ale.

Selon Jean-Sébastien Fitzback, fondateur de Le Brasseur et le maître-brasseur ayant développé les bières de Ross Stall, il ne s’agit pas d’une microbrasserie comme les autres. Il explique : « Dans une microbrasserie, le brasseur va présenter ses bières au client, le propriétaire, qui en fera une sélection. Ici, Thierry a participé à l’élaboration des recettes afin de mettre au point un profil de goût personnalisé. »

Réponse à un besoin local

« Je crois que les Montarvillois sont prêts pour ça, on sent qu’il y a une nouvelle curiosité pour la microbrasserie et les dégustations de bières locales. »

– Stéphane Morin

Des invités faisant partie du monde de la bière et du vin étaient présents au lancement de la microbrasserie. Selon quelques-uns d’entre eux, il s’agit d’une bonne nouvelle pour le domaine de la micro-brasserie.

Jean-Sébastien Fitzback croit que cela répond à un besoin criant dans la région. « Il y a vraiment un besoin pour des microbrasseries sur la Rive-Sud, souligne-t-il. Par chance, il y a de plus en plus d’initiatives qui se développent, mais il y a plusieurs années il fallait faire du chemin pour visiter des microbrasseries. Des endroits comme ici ça vient clairement combler un manque. »

Stéphane Morin, alias Monsieur Terroirs, un spécialiste de la bière et des produits du terroir, est du même avis qu’il n’y avait pas beaucoup d’offre en Montérégie. « Dans les dernières années, plusieurs microbrasseries voulaient s’installer dans le coin, mais ça n’a pas vraiment marché, il n’y avait pas de volonté de la part des villes ou des citoyens. »

Par contre, les choses ont changé : « Maintenant on est rendu là et je crois que les Montarvillois sont prêts pour ça, on sent qu’il y a une nouvelle curiosité pour la microbrasserie et les dégustations de bières locales. »

De plus, selon Jean-Sébastien Fitzback, Saint-Bruno est bien placée pour répondre à diverses clientèles. « Géographiquement parlant, avec les autoroutes 20, 30 et 10, c’est très avantageux, ça va rejoindre plein de monde. En plus avec la montagne à proximité, c’est parfait. »

Compléter l’offre

Thierry Kobloth raconte que le projet Ross Stall est en branle depuis au moins deux ans et qu’il est parti sur une demande de ses clients. « On a parti ce projet surtout parce que les groupes qui venaient visiter, boire et manger au vignoble disaient à la blague qu’il manquait une microbrasserie, donc on a décidé de prendre le défi. »

Selon le propriétaire, cet ajout vient bien complémenter son offre. Sa femme, Roxane Kobloth, renchérit : « Ça vient combler un manque pour les amateurs de microbrasserie, et nous ça nous amène une nouvelle clientèle, c’est gagnant pour tout le monde. »

Ross Stall surfe sur la vague de popularité dont profitent les micro-brasserie ces derniers temps et sur l’attention que les gens portent à l’achat local. « On s’est lancés dans ce concept de bar à bière et vin afin d’encourager la consommation locale et pour renforcer notre présence au sein de l’économie de Saint-Bruno pour notre dixième anniversaire. »

L’ouverture au grand public aura lieu ce jeudi le 31 mai.

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des