16 avril : un médecin de 44 ans décédé en Montérégie

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
16 avril : un médecin de 44 ans décédé en Montérégie
François Legault, premier ministre du Québec. (Photo : archives)

Aujourd’hui, le point de presse du premier ministre du Québec, François Legault, a fait état de 15 857 personnes infectées par la COVID-19 au Québec. Une augmentation de 997 personnes par rapport à hier. Ce sont 143 nouveaux décès qui ont été rapportés. Le bilan évolue à 630 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 29 925 personnes qui sont atteintes du coronavirus. Les décès sont au nombre de 1 213 depuis le début de la pandémie.

Les hospitalisations sont au nombre de 1018, une hausse de 34 aujourd’hui. Rappelons que le Québec aurait 8000 lits de disponibles au total. Les personnes en soins intensifs, au nombre de 209, sont en baisse de 9.

La COVID-19 a fait sa première victime dans le corps médical. Il s’agit d’un médecin de 44 ans, œuvrant au service de la Direction de la santé publique de la Montérégie.

Le Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique au Québec, a confirmé le décès, mais n’a pas souhaité donner plus d’information. « Je souhaite juste dire qu’il ne travaillait pas en milieu de soin. Cela montre que le virus peur frapper ailleurs. »

Pas d’ouverture de classe prochainement

Devant la levée de boucliers qu’avait déclenchée l’annonce du gouvernement d’une ouverte avant le 4 mai des écoles, M. Legault fait marche arrière. « On ne prévoit pas d’ouverture à court terme, mais je n’exclus pas ouvrir les écoles avant la fin de l’année scolaire. On va en premier lieu favoriser les raisons de santé. »

Par contre, dès aujourd’hui, l’imagerie médicale dans les hôpitaux a été ouverte de nouveau pour tout le monde.

« Dans les hôpitaux, la situation est sous contrôle. Cela reste difficile dans les CHSLD. À la suite de mon appel d’hier aux médecins spécialistes et généralistes, on a 2000 médecins qui ont accepté de répondre à mon invitation. Je les remercie. »

Hier, M. Legault avait indiqué que 1000 personnes de l’armée pourraient venir aider dans les CHSLD. « Il n’y en aurait qu’entre 60 et 100 finalement. Nous avons demandé au gouvernement fédéral de nous envoyer toutes les personnes qu’il pouvait », de préciser M. Legault.

Le premier ministre a rappelé que plusieurs scénarios étaient à l’étude pour une sortie progressive du confinement et un retour au travail.

« On va vous en parler dans les prochains jours. »

Mesures fédérales

Ce soir, le premier ministre canadien, Justin Trudeau, s’entretiendra avec ses homologues provinciaux pour trouver des solutions afin de trouver des solutions pour protéger les centres pour les personnes âgées.

Il a confirmé que Québec a demandé au gouvernement fédéral de prêtait « main-forte », aux travailleurs de la santé dans les CHSLD au Québec. « On travaille avec le Québec pour voir s’il y a du personnel de la Croix rouge, l’armée ou encore des bénévoles inscrits auprès de santé Canada. On regarde comment le gouvernement fédéral peut aider. » Il a reconnu que l’impact de la COVID-19 dans les CHSLD est plus grave que prévu, mais qu’il n’y a pas tant de personnel médical dans l’armée canadienne.

Élargissement des mesures de subvention pour les entreprises

M. Trudeau a annoncé qu’il assouplirait le programme pour les petites et mes moyennes entreprises (PME). Désormais, ce sont toutes les PME qui ont eu une masse salariale entre 20 000 et 1,5 million de dollars, en 2019, qui peuvent demander un prêt garanti allant jusqu’à 40 000 $. Jusqu’à présent, 195 000 demandes ont été acceptées pour un montant total de 7,5 milliards de dollars.

Un programme d’aide sera aussi mis en place pour faciliter le paiement des loyers commerciaux.

M. Trudeau a précisé que nous étions « loin de la relance économique. Nous en avons encore pour plusieurs grosses semaines.»

Les résidants de la Montérégie qui développent des symptômes de fièvre, toux ou difficultés respiratoires doivent composer en priorité, sans frais, le 450 644-4545 (utilisez l’indicatif régional de votre région au début du numéro) ou le 1 877 644-4545.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des