La Ville sonde les amateurs de spectacles

La Ville sonde les amateurs de spectacles

Quels sont vos intérêts, vos préférences et vos suggestions concernant les spectacles proposés au Centre Marcel-Dulude?

Crédit photo : Michel Hannequart

Programmation du Centre Marcel-Dulude

Quels sont vos intérêts, vos préférences et vos suggestions concernant les spectacles proposés au Centre Marcel-Dulude? La semaine dernière, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville questionnait la population en ce sens avec un sondage disponible sur son site Internet.

Le court sondage auquel les citoyens étaient invités à répondre jusqu’à lundi a attiré au moins 390 participants. Celui-ci était gratuit, car la Ville a utilisé le site de sondage en ligne Survey Monkey.

Le questionnaire s’adressait aussi aux clients potentiels, ceux qui hésitent encore à acheter des billets pour assister à un concert, un événement d’humour, une pièce de théâtre ou encore un spectacle pour jeune public, l’objectif étant d’offrir une « super programmation ». Le journal Les Versants s’est entretenu sur le sujet avec le directeur du Service du loisir, de la culture et de la vie communautaire de Saint-Bruno-de-Montarville, Gaétan Boulet. « Il y a des spectacles au Centre Marcel-Dulude depuis près de 20 ans maintenant, commence-t-il. Avec le temps, l’offre a évolué, les besoins des citoyens aussi. La Ville est à l’écoute de la population. Les résultats de ce sondage pourraient nous donner quelques idées sur ce que les gens souhaitent voir et entendre. »

« Avec le temps, l’offre a évolué, les besoins des citoyens aussi. » -Gaétan Boulet

En guise d’introduction, la Ville désirait en savoir plus sur le répondant (homme ou femme, groupe d’âge, lieu de résidence et si des enfants de moins de 12 ans habitent la maison).

Taux d’occupation

La municipalité voulait aussi connaître le niveau d’intérêt des participants (aucun, faible, modéré, grand, très grand) pour différentes catégories et sous-catégories, telles qu’humour, musique rock, musique classique, musique country, jeune public théâtre, jeune public clown… À ce propos, Gaétan Boulet répond que le Centre Marcel-Dulude, qui présente une vingtaine d’événements entre les mois de septembre et d’avril, affiche un taux d’occupation élevé : « C’est 100 % pour l’humour et les spectacles jeune public; l’humour demeure le fer de lance de notre salle, et la programmation pour les enfants fonctionne aussi très bien. Quant à la musique, et il y a une tendance à la baisse partout au Québec, nous réussissons à remplir l’endroit au-dessus de 80 % en moyenne. »

M. Boulet rappelle aussi que la Ville de Saint-Bruno est associée depuis plusieurs années avec le diffuseur Roger Lacoste, de Productions 16, pour élaborer la programmation : « Le sondage est aussi une façon d’accompagner, d’aider et d’éclairer M. Lacoste dans les futures sélections d’événements. »

Depuis quelque temps, Roger Lacoste souhaite présenter différentes variétés musicales : country, métal, hip-hop… « Les réponses au sondage pourraient nous indiquer vers quelle direction s’orienter dans les prochaines années », de poursuivre le directeur du Service du loisir, de la culture et de la vie communautaire.

Celui-ci tient aussi à mettre les choses au clair : le bref questionnaire sur les activités présentées au Centre Marcel-Dulude n’avait rien à voir avec la possibilité d’une future salle de spectacles à Saint-Bruno-de-Montarville, dont il est fait mention dans le Plan d’urbanisme. « Ce n’était pas l’objectif ni l’intention, mais plutôt pour réfléchir à l’offre au Centre Marcel-Dulude. »

Cette sélection se prépare toujours en collaboration entre Roger Lacoste et un comité, dont fait partie notamment la régisseuse du Centre Marcel-Dulude, Martine Deschamps. Mais le diffuseur est un habitué des sondages. « Ce questionnaire est lancé par la Ville; cependant, une fois de temps en temps, j’effectuais moi-même un petit sondage à l’interne avec une vingtaine de clients réguliers. Je souhaite connaître leur intérêt pour des artistes en tournée ou qui sont tendance, sur une échelle de 0 à 10. Ce n’est rien de scientifique, mais cela me permet d’avoir une autre idée sur l’actualité dans le domaine des spectacles », avance Roger Lacoste, qui admet que la programmation 2018-2019 du Centre Marcel-Dulude est pratiquement complète. « J’ai encore une ou deux dates à remanier, des détails à régler. L’initiative de la Ville ne m’aidera pas pour les rendez-vous de 2018, mais peut-être pour ceux de 2019, assurément pour la programmation 2019-2020. »

Parmi les dernières questions du sondage, la Ville demandait : « Avez-vous des suggestions d’artistes ou d’humoristes que vous aimeriez voir en spectacle au Centre Marcel-Dulude? » Elle était aussi curieuse de savoir comment les gens se renseignent sur les événements à venir (reportages dans le journal Les Versants, sites Internet, panneaux d’affichage, pages Facebook…).

Les résultats seront rendus publics plus tard en février.

QUESTION AUX LECTEURS :
Au cours des dernières années, quel a été votre spectacle préféré au Centre Marcel-Dulude?