Une campagne de financement qui a du cœur

Une campagne de financement qui a du cœur

Jeudi dernier, ce sont 800 élèves de l’Académie des Sacrés-Cœurs, à Saint-Bruno-de-Montarville, qui s’adonnaient aux cordes à danser, cloche-pied, élastiques au son de musiques entraînantes.

Crédit photo : Frank Jr. Rodi

Académie des Sacrés-Cœurs

L’Académie des Sacrés-Cœurs va remettre plus de 16 000 $ à la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC à la suite d’une campagne de financement qui se clôturait jeudi dernier par une activité Sautons en cœur.

Grâce à des dons en ligne sur le site Internet de la Fondation et une collecte en espèces effectuées par les enfants, l’Académie des Sacrés-Cœurs a récolté 16 199.12$, soit la plus haute somme dans la province, et la meilleure parmi les écoles francophones au pays. « Nous avions un objectif de 8 000 $ au départ; alors, évidemment, il y a beaucoup de satisfaction ce matin! » mentionne au journal Stéphane Chaloux, éducateur physique et à la santé à l’Académie des Sacrés-Cœurs.

« Nous avions un objectif de 8 000 $ au départ; alors, évidemment, il y a beaucoup de satisfaction ce matin! » – Stéphane Chaloux

Monsieur Chaloux avait organisé une telle campagne à l’Académie des Sacrés-Cœurs il y a 26 et 27 ans. Cette année, c’était un retour pour une troisième occasion. « À l’époque, la direction avait décidé d’y mettre fin en prétextant que les parents étaient assez sollicités. Avec une nouvelle direction, il y a eu ouverture pour ramener Sautons en cœur, une grande joie pour moi, puisqu’à ma connaissance, c’est l’une des rares causes reliées à ma spécialité, soit l’activité physique », souligne M. Chaloux.

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC est soucieuse de la santé des enfants depuis plus de 30 ans. Avec son programme Sautons en cœur, elle enseigne aux enfants l’importance d’être actifs physiquement en sautant à la corde tout en amassant des fonds au profit de la recherche sur les maladies cardiaques et l’AVC. Le programme offre aux jeunes la possibilité de sauter et de s’amuser comme le font 750 000 enfants dans plus de 4 000 écoles à travers le pays. « Quelle magnifique journée pour l’activité Sautons en cœur pour l’Académie des Sacrés-Cœurs! Je viens tout juste de parler avec Stéphane Chaloux, qui avait presque perdu la voix… Je désire d’ailleurs le remercier pour son enthousiasme débordant à promouvoir l’activité auprès de ses élèves. Le résultat parle de lui-même : tout près de 17 000 $! Bravo à l’Académie! » souligne la directrice régionale, Montérégie, de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, Hélène Gagné.

Jeudi dernier, ce sont 800 élèves de l’Académie des Sacrés-Cœurs, à Saint-Bruno-de-Montarville, qui s’adonnaient aux cordes à danser, cloche-pied, élastiques au son de musiques entraînantes. L’activité, qui se déroulait en matinée, était divisée en trois temps. D’abord les jeunes de la petite enfance, de la maternelle, de 1re et 2e année; ensuite les élèves de 3e et 4e année; et enfin, les jeunes de 5e et 6e année, pour un total de 32 groupes. « Dans les cours d’éducation physique, nous les avons sensibilisés aux bienfaits de l’activité physique par rapport aux maladies cardiaques. Je suis aussi très reconnaissant envers les parents qui se sont impliqués financièrement, mais aussi bénévolement ce matin pour nous venir en aide », de poursuivre M. Chaloux. Dans le projet, il était aussi assisté de ses collègues, Myriam Lessard et Benoit Lamothe Michaud.

Au cours des dernières années, les fonds recueillis grâce au programme Sautons en cœur ont fait progresser la recherche d’importance vitale qui aide des milliers de familles touchées par de graves maladies cardiaques.

« Nous sommes heureux d’avoir collaboré avec l’Académie des Sacrés-Cœurs pour une première année et nous espérons revoir ce partenariat dès l’an prochain pour un aussi grand défi! » de conclure la coordonnatrice d’activités pour la Montérégie de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, Laetitia Ratté.

QUESTION AUX LECTEURS :

Accordez-vous de l’importance à l’activité physique?