Un montant record de 95 000 $

Un montant record de 95 000 $

Au total, huit équipes étaient inscrites à la 24e coupe Serge-Savard. (Photo : Jocelyn Lacroix)

Coupe Serge-Savard

Le tournoi annuel de la Coupe Serge-Savard se déroulait en avril dernier au Centre Bell. En collaboration avec le Club de hockey Canadien, plusieurs commanditaires, bénévoles et partenaires, l’événement, qui en est rendu à une 24e année, a permis d’amasser la somme record de 95 000 $, montant qui sera remis à divers organismes, tels que le Club Lions de Saint-Bruno ainsi que le Club Richelieu de Saint-Bruno.

Une dizaine de bénévoles et 128 participants formant 8 équipes se sont réunis au début du mois pour la coupe Serge-Savard, un rendez-vous mis en place il y a 24 ans par le Montarvillois Jacques Grisé. Selon lui, le succès de l’activité est attribuable à un effort collectif et au fait que Serge Savard chapeaute encore le tournoi qui porte son nom. En 24 ans, l’événement a récolé 1,4 million de dollars. Cette année, un chèque de 82 000 $ a été dévoilé à la fin de la soirée, mais à la suite d’un encan silencieux et d’un encan crié, c’est une cagnotte de 95 000 $ qui sera redistribuée. Un record! « C’est extraordinaire! Je remercie tous les participants, les bénévoles et surtout les commerçants, qui nous ont toujours appuyés pour le tournoi », mentionne au journal Les Versants Jacques Grisé.

« L’objectif, c’est d’apporter de l’aide aux autres. » – Jacques Grisé

Outre le Club Lions et le Club Richelieu (qui redonnent aux Amis-Soleils de Saint-Bruno), plusieurs autres organismes recevront un appui financier de cette campagne de financement. C’est le cas de la Fondation du Club de hockey Canadiens, de la Fondation les petits trésors de l’Hôpital Rivière-des-Prairies, de la Fondation Équilibrium du doc Clément, de la Maison Grandi-Ose, de la Maison L’Équilibre, de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC… « L’objectif, c’est d’apporter de l’aide aux autres », explique Jacques Grisé.

Le directeur de la Coupe Serge-Savard, Denis Labonté, s’implique dans l’événement depuis 20 ans. Sa conjointe et ses filles l’assistent en tant que bénévoles. Les bénévoles de l’événement sont attitrés à l’administration, la gestion, l’accueil des participants. « C’est une fierté personnelle de voir mes filles et ma femme s’impliquer de la sorte année après année », souligne Denis Labonté, qui a été arbitre au hockey mineur à Saint-Bruno-de-Montarville. Selon ce dernier, à un moment ou à un autre, il y a toujours eu un noyau de Montarvillois impliqués dans l’événement, dont l’éditeur du journal Les Versants, Philippe Clair. « Mais maintenant, il y a également des gens de Saint-Basile, Mont-Saint-Hilaire, Beloeil qui prennent part à notre rendez-vous au Centre Bell. Par le passé, des participants provenaient de Hamilton, de la Beauce, du Lac-Saint-Jean, de La Pocatière », poursuit Denis Labonté, qui rappelle que les premières années, la compétition de hockey se déroulait au Forum de Montréal.

L’ancien défenseur du Canadien de Montréal, le Montarvillois Gilbert Delorme, les joueurs de hockey Patrick Poulin (Canadien de Montréal) et Stéphane Matteau (Rangers de New York), les joueurs des Alouettes de Montréal Luc Brodeur-Jourdain et Érik Deslauriers ont tous également déjà revêtu l’uniforme de l’une des huit formations du tournoi (Les Versants, Pneus Service Grisé, Club Lions, McDonald’s, Familiprix Deblois et Monarque, Emco Corporation, National Leasing, LKQ). Cette année, même l’humoriste Adib Alkhalidey était de l’action.

Vers le 25 anniversaire

Plus tard cette année, les responsables de la Coupe Serge-Savard entameront les discussions en vue de la 25 édition, prévue au printemps 2018. Jacques Grisé, qui a arrêté de jouer en raison de blessures aux épaules, aimerait pour l’occasion revêtir son équipement de hockey en compagnie de son fils et de son petit-fils pour une photographie. L’homme de 72 ans souhaite également que la récolte de l’événement franchisse la barre des 100 000 $.

Toutes les causes soutenues par la Coupe Serge-Savard aident les enfants malades ou handicapés. Le coût d’inscription est de plus de 400 $ par joueur. Chaque participant doit payer un montant en argent à l’arrivée au Centre Bell. Cet argent est alloué au personnel de l’équipement qui va prendre soin d’eux toute la journée. Après le tournoi, un souper au coût de 100 $ le couvert a lieu à La Mise au jeu, où sera dévoilé le chèque.