Rétrospective d’octobre à décembre 2017

Rétrospective d’octobre à décembre 2017

Organisé par Les Versants et TVRS, un débat réunissant les cinq candidats à la mairie de Saint-Bruno a attiré près de 400 personnes.

Crédit photo : Archives

Octobre

– La campagne électorale a connu son lot d’abus alors que des vandales ont brûlé une affiche du candidat à la mairie Bruno Harvey. Les pancartes du Parti montarvillois n’ont pas été épargnées. La formation a vu ses affiches dégradées et graffitées. Thérèse Hudon, candidate de l’Alliance municipale à la mairie, a été épargnée. L’aspirant maire André Besner, lui, a choisi de ne pas s’afficher.

– Le centre de distribution Costco va déménager ses pénates de Saint-Bruno à Varennes. L’emplacement sera occupé par un magasin entrepôt de Costco. « Je ne peux pas confirmer ni infirmer. C’est un dossier qui se discute à l’interne, mais, bon, c’est correct », dira Martin Murray. Au bureau régional de l’est du Canada de Costco, on parle de spéculations.

– Le Groupe Skyspa a tenu une séance d’information au cours de laquelle des échanges animés ont eu lieu entre les représentants du projet et des citoyens, dont certains sont des riverains. La première phase qui devra commencer en avril 2018 coûtera 25 millions de dollars. Un montant de 30 millions est prévu pour la seconde phase.

– Les frères Charles et François Hamelin ont mis la main sur la médaille d’or au relais lors de la Coupe du monde sur courte piste, tenue aux Pays-Bas. Au total, l’équipe canadienne a récolté huit médailles.

– Organisé par Les Versants et TVRS, un débat réunissant les cinq candidats à la mairie de Saint-Bruno a attiré près de 400 personnes. Michel Deslandes dit vouloir pour Saint-Bruno des idées, les siennes et celles de ses adversaires. Thérèse Hudon a mis de l’avant le programme de sa formation, tandis que Bruno Harvey priorise le dialogue. Martin Murray a défendu souvent son bilan, qui a été attaqué par ses adversaires. Quant à André Besner, il souhaite créer de nouveaux postes dans l’administration, dont celui d’un ingénieur forestier.

Novembre

– Le premier ministre Justin Trudeau était à Saint-Bruno pour présenter la Politique familiale. L’arrêt à Saint-Bruno se justifiait, puisque la Ville a été sacrée meilleur endroit au Canada pour élever des enfants en 2017, selon le palmarès du magazine électronique financier MoneySense.

– Martin Murray a été réélu avec 41,75 % des votes, suivi par Thérèse Hudon, qui a eu 27,29 %. Le Parti montarvillois a réussi à faire élire cinq conseillers. Louise Dion a sauvé les meubles pour l’Alliance dans le district 1, alors que du côté des indépendants, Marilou Alarie et Joël Boucher ont été choisis respectivement dans les districts 6 et 8.

– À Saint-Basile, Yves Lessard, candidat indépendant, renoue avec la politique, mais cette fois en tant que maire. Il a amassé 54 % des votes contre Maurice Cantin du Parti grandbasilois, qui a obtenu 32 %. Celui-ci a fait élire deux conseillers, tandis que quatre districts sont maintenant représentés par des indépendants.

– La mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, a été reportée au pouvoir par acclamation. Il n’y a eu que deux élections, soit dans les districts 3 et 4, qui ont été gagnées par l’équipe de Mme Roy. Dans les six autres districts, les candidats de la même formation ont été élus sans opposition.

– Le député de Montarville, Michel Picard, annonce un investissement d’un million de dollars à l’entreprise Marinvent pour sa technologie de pointe nommée Moniteur de performance du profil d’aile. Ce soutien du gouvernement fédéral s’inscrit dans la volonté du député de faire de Saint-Bruno un centre important au Canada en matière d’aérospatiale.

Décembre

– La participation citoyenne à la Guignolée a permis de récolter 58 000 $ à Saint-Bruno, 15 000 $ à Saint-Basile et 20 000 $ à Sainte-Julie. Quelque 1000 bénévoles ont arpenté les rues afin d’amasser de l’argent et des denrées non périssables.

– La Féérie au lac du Village de Saint-Bruno a attiré plus de 12 000 visiteurs et plus de 80 exposants, soit un record depuis sa création il y a 4 ans. Une variété de produits ont été offerts et de nombreuses activités, telles que la décoration de biscuits de pain d’épices, des glissades, ont égayé petits et grands.

– Le conseil municipal de Saint-Bruno a adopté à la majorité le Plan d’urbanisme qui a, selon le maire Martin Murray, « des règles claires » pour les investisseurs souhaitant s’établir ici. Le centre-ville, les secteurs Sabourin, des Promenades et de l’écoparc sont visés par ledit plan.

– À Saint-Bruno, pour une maison évaluée à 396 117 $, on aura à payer 57 $ de plus qu’en 2016, soit 1,83 %. Le budget adopté par le conseil municipal s’élève à 66 012 500 $, en hausse de 2,89 %. La quote-part destinée à l’agglomération est de 27 487 200 $, en hausse de 1,54 %.

– La tarification de certains services a fait bondir à 5,95 % l’avis d’imposition des contribuables de Saint-Basile. Une résidence dont la valeur moyenne est de 309 889 $ aura une augmentation de 106,91 $ de plus. Toutefois, 70 % des résidences sont évaluées en bas de 309 000 $.

– Les élus de l’agglomération de Longueuil entendent saisir la prochaine campagne électorale provinciale pour sensibiliser les partis en lice à l’augmentation récurrente de 8 millions de dollars chaque année pour le transport en commun, et ce, jusqu’en 2021. La quote-part est destinée à la l’Agence régionale du transport en commun (ARTM), qui arrive avec une nouvelle gouvernance dans son fonctionnement.