Quand la fin du monde fait rire

Quand la fin du monde fait rire

Onze comédiens du Théâtre Saint-Bruno Players se partageront la scène dans la pièce Le jour d'avant.

Crédit photo : Courtoisie

Théâtre Saint-Bruno Players

Le Théâtre Saint-Bruno Players s’apprête à monter sur les planches du Centre Marcel-Dulude avec sa production Le jour d’avant, pour des représentations les 27, 28 et 29 avril. La troupe francophone fait preuve d’originalité, en adaptant pour une rare fois une pièce écrite par l’un de ses comédiens, Philippe Dufaux.  

Au Théâtre Saint-Bruno Players, l’arrivée des douces températures coïncide avec la production printanière. Cette année, l’organisme culturel a décidé d’innover en adaptant Le jour d’avant, une pièce pensée par le comédien Philippe Dufaux, qui, pour l’occasion, s’est affublé du chapeau de metteur en scène. Le texte, d’abord rédigé en 2010 en tant que scénario de film à petit budget, n’a jamais abouti. Il a été transformé pour le théâtre il y a deux ans. « La mise en scène me plaît et pour moi, c’était l’occasion de présenter mon projet », mentionne en entrevue le metteur en scène, Philippe Dufaux.

Selon M. Dufaux, l’inconvénient avec l’écriture d’un scénario ou d’une pièce de théâtre, c’est que si l’un ou l’autre n’est pas adapté, l’histoire ne vit pas.

« C’est drôle, mais il y a aussi matière à réflexion. » – Philippe Dufaux

Le jour d’avant
À la veille de la fin du monde, les membres d’une même famille se réunissent pour un dernier repas. Paul-Henry, Béatrice et leurs enfants rejoignent la maison de campagne familiale où leurs parents les y attendent en compagnie de leur autre fille. En parfaite maîtresse de maison, Hélène cuisine leur dernier souper avant que, la nuit tombée, une comète entre en collision avec la terre, l’anéantissant. Mais plusieurs invités-surprises vont s’ajouter à la réunion de famille, qui va alors tourner au règlement de compte en cette nuit fatale. Philippe Dufaux parle d’une comédie, moins dramatique qu’il n’y paraît… mis à part pour les personnages de l’histoire. « C’est drôle, mais il y a aussi matière à réflexion. »

Onze comédiens se partageront la scène dans une pièce qui se veut à la fois « drôle et touchante ». La production printanière du Théâtre Saint-Bruno Players mettra en vedette Sophie Archambault, Bernard Belzile, Marc Brunet, Doris Caron, Anja Dufaux, Mahine Dufaux, Philippe Dufaux, Patrick Fortier, Yvon Gendreau, Claire Lajoie et Fernand Lavoie. Quelques-uns d’entre eux en seront à leurs premiers pas avec la troupe du Théâtre Saint-Bruno Players, dont les filles de M. Dufaux, Anja et Mahine, ainsi que Fernand Lavoie.

Source d’inspiration
Au départ, Philippe Dufaux cherchait à écrire un film qui serait bon marché à produire. Pour ce faire, il privilégiait des contraintes de lieux et de distribution. « Mettre en opposition à ce huis clos, un événement planétaire, pour mieux illustrer nos errances dans notre quête du bonheur. Je trouvais le contraste intéressant. Cette quête du bonheur, c’est le thème de la pièce. La fin du monde n’est qu’un support. Le propos, c’est de savoir comment aborder la vie maintenant et notre rapport à la mort, qui est inévitable. Dans cette optique, mieux vaut en rire », de poursuivre celui qui avait également mis en scène la pièce Harold et Maude l’année dernière avec Bernard Belzile.

M. Dufaux raconte que son plus grand défi aura été de mettre en scène son histoire dans ce lieu unique qu’est la maison. « Un lieu unique est idéal au théâtre. Mais une maison comporte plusieurs pièces et les événements ont lieu de façon concomitante. Il fallait enchaîner les séquences de manière fluide », poursuit celui qui souhaite que le plus de gens possible assistent aux trois représentations.

Dans son travail de mise en scène, Philippe Dufaux a été assisté de Patrick Fortier. La direction de production a été confiée à Claire-Andrée Lavoie et Claude Poitras.

Les représentations des 27, 28 et 29 avril auront lieu à compter de 20 h. Les billets sont en vente à la pharmacie Jean Coutu de Saint-Bruno, au Centre Marcel-Dulude ou en s’adressant aux comédiens et membres de la troupe. Il est possible de réserver par téléphone au 450 441-8496 ou par courriel à info@theatresbp.ca.

QUESTION AUX LECTEURS :
Avez-vous déjà assisté à une pièce du Théâtre Saint-Bruno Players?