Objectif de 10 000 $ pour la Maison des Jeunes

Objectif de 10 000 $ pour la Maison des Jeunes

La Maison des Jeunes se servira d’une partie des profits du souper spaghetti pour renouveler leur matériel (Photo: courtoisie)

Maison des Jeunes

Le vendredi 13 octobre aura lieu le 8e souper spaghetti de la Maison des Jeunes de Saint-Bruno. L’organisation espère amasser assez de fonds afin de poursuivre sa mission.

La Maison des Jeunes offre depuis 20 ans un lieu de rencontre pour les adolescents de 11 à 17 ans. Dans leurs locaux, les jeunes peuvent se réunir, actualiser leur potentiel et se responsabiliser. Quotidiennement, ils sont quatre employés à temps plein à répondre aux besoins d’une quinzaine de jeunes, que ce soit en écoute active, de prévention, d’aide, etc.
L’organisation vise un montant de 10 000 $ en dons et en contributions selon Catherine Bourget, directrice générale intérimaire Maison des Jeunes St-Bruno, et n’attend pas moins de 300 participants.

« Chaque sou est bien investi pour l’intérêt des jeunes et pour nous. Cette année on va peut-être pouvoir acheter de nouveaux instruments de musique. » – Catherine Bourget

Apport monétaire important
La Maison des Jeunes crée cet événement annuellement afin de subvenir aux besoins des jeunes et des besoins de l’organisme, car les sommes qu’ils reçoivent des différents paliers gouvernementaux ne suffisent pas toujours. « Côté financier ça peut aller, avec le soutien du gouvernement, de la Ville, des diverses subventions et du programme de soutien aux organismes communautaires, qui est notre principale source de financement, on est capable de poursuivre notre mission », note Catherine Bourget.

Toutefois un peu plus de fonds ne fait jamais de mal. « C’est sûr que peut toujours bénéficier de plus de ressources, plus de matériel, plus d’argent, donc on invite les gens et les partenaires à nous encourager pendant cet événement rassembleur », ajoute-t-elle.

Les profits, qui seront entièrement versés à la Maison des Jeunes, permettront de financer de nouvelles activités ou des activités déjà instaurées et d’acheter ou de renouveler de l’équipement de loisirs, de bureau, technique, etc. « Chaque sou est bien investi pour l’intérêt des jeunes et pour nous, développe Catherine Bourget. Cette année on va peut-être pouvoir acheter de nouveaux instruments de musique. »

Le souper spaghetti se tiendra de 18h à 21h au Centre Marcel-Dulude et le billet se vend au coût de 20 $.