Le CAB célèbre ses 30 ans

Le CAB célèbre ses 30 ans

Vue partielle de l’assistance à la soirée de reconnaissance du Centre d’action bénévole Les p’tits bonheurs de Saint-Bruno. (Photo : Frédéric Hountondji)

Le 30e anniversaire du Centre d’action bénévole (CAB) Les p’tits bonheurs de Saint-Bruno-de-Montarville a été marqué par une soirée de reconnaissance au cours de laquelle plus d’une centaine de bénévoles de l’organisme ont été honorés, le 20 septembre dernier, au Centre Marcel-Dulude à Saint-Bruno-de-Montarville.

L’organisme offre habituellement un souper de remerciement pour souligner l’implication de ses bénévoles, lors de la Semaine de l’action bénévole en avril. Cette année, la cérémonie a été décalée en septembre pour qu’elle coïncide avec le 30 anniversaire du centre.

C’était donc un double événement qui rassemblait les membres du conseil d’administration du CAB, ses employés, des cadres, le maire sortant de la Ville, Martin Murray, Sylvie Trépanier, représentante de la députée provinciale de Montarville, Nathalie Roy, et Lorraine Lacharité, qui agissait au nom du député fédéral de Montarville, Michel Picard.

« Par centaines, vous avez mis tout votre cœur, toute votre énergie, tous vos talents et, bien entendu, des heures pour venir en aide à votre communauté composée de femmes, d’hommes et d’enfants qui dépendent de nous. » – Louise Fleischmann

Procédant à l’ouverture de la cérémonie, Louise Fleischmann, nouvelle présidente du conseil d’administration du CAB Les p’tits bonheurs, a d’abord remercié les autorités qui ont bien voulu honorer de leur présence l’événement. Elle a ensuite rappelé la mission des administrateurs qui, a-t-elle indiqué, est de bien administrer le centre avec « droiture et rigueur ».

Sacrifices

S’adressant aux bénévoles, elle a salué leur dévouement, leur esprit de sacrifice, leur générosité et leurs talents… autant de qualités qui leur permettent d’être utiles à leur communauté.

« Par centaines, vous avez mis tout votre cœur, toute votre énergie, tous vos talents et, bien entendu, des heures pour venir en aide à votre communauté composée de femmes, d’hommes et d’enfants qui dépendent de nous », a fait valoir Mme Fleischmann. Elle a poursuivi en disant qu’elle pensait ainsi « aux sacrifices que vous (bénévoles) faites, qui vous impactent dans votre vie, sur vos loisirs et surtout sur votre présence auprès de votre propre famille ».

Incontournable

Quant à M. Murray, premier citoyen de Saint-Bruno-de-Montarville, il a mis un accent particulier sur les nombreux services que le centre rend à la population, pour en déduire qu’il est un incontournable dans la collectivité. « Même si on dit que Saint-Bruno est une communauté riche de façon générale, il reste quand même des personnes qui vivent des problèmes économiques, nuance le maire. Mais il y a aussi d’autres dimensions qui se sont greffées avec le temps, comme l’isolement et les problèmes de santé mentale, qui font que cet organisme s’est diversifié dans l’offre des services. »

M. Murray se félicite également de la popularité du CAB. « Il y a peu d’organismes, à ma connaissance, qui sont autant connus dans la communauté et autant appréciés. C’est un organisme central à Saint-Bruno depuis de nombreuses années », reconnaît-il.

L’importance du Centre d’action bénévole Les p’tits bonheurs de Saint-Bruno est également soulignée par les deux représentantes des députés provincial et fédéral, qui avouent que les élus sont fiers d’être les partenaires de cet organisme offrant 22 services.

Des jeux pour tester la connaissance que les invités ont du centre, la remise de prix aux bénévoles, le tirage au sort qui a permis de gagner divers lots, de la danse pour faire bouger l’assistance… c’étaient les autres temps forts de la soirée musicalement agrémentée par un disque-jockey.