Le bronze pour trois Grandbasiloises

Le bronze pour trois Grandbasiloises

Dans l’ordre, on aperçoit Pamela Gladu, Kim Zimmer et Mélissa LaForest, trois Grandbasiloises qui représentent le Québec au tournoi de balle rapide aux Jeux du Canada. (Photo : courtoisie)

Championnat canadien senior de balle rapide

La formation de balle rapide des Rebelles du Québec U21, dont font partie les trois Grandbasiloises Pamela Gladu, Kim Zimmer et Mélissa LaForest, a remporté la médaille de bronze lors du Championnat canadien senior. L’événement se tenait en août dernier, à Brampton, en Ontario.

Les Rebelles U21 n’ont pu défendre leur titre acquis l’an dernier lors du même rendez-vous; cependant, elles sont montées sur la troisième marche du podium à la fin du Championnat canadien senior 2017.

Les Rebelles U21 sont composées des meilleures athlètes de la province, nées en 1998, 1997 et 1996. […] Trois des 15 filles de l’équipe sont originaires de Saint-Basile-le-Grand.

Au cours de la première ronde, les filles devaient affronter chacune des six équipes inscrites à la compétition. Les Rebelles ont enregistré une fiche de quatre gains et deux revers, se classant en 3place. Lors de la première rencontre de la ronde éliminatoire, les Québécoises ont baissé pavillon au compte de 4 à 2 face à l’Alberta; un échec qui a fait en sorte qu’elles devaient prendre la route la plus longue afin de remporter une médaille. Des triomphes de 8 à 2 contre le club hôte et de 4 à 2 devant Ontario 2 ont assuré aux Rebelles une place sur le podium. Lors de son dernier match, Québec s’est à nouveau incliné contre l’Alberta, cette fois par le pointage de 3 à 1, concluant la compétition au 3 rang.

Une 6position aux Jeux du Canada

Plus tôt en août, Mélissa La Forest, Kim Zimmer et Pamela Gladu étaient aussi des Jeux du Canada, disputés à Winnipeg, au Manitoba. Un rêve pour ces trois jeunes femmes arborant l’uniforme des Rebelles du Québec U21. Mais cette fois, elles ont dû se contenter d’un 6 échelon sur l’échiquier national.

Cette compétition qui a lieu aux quatre ans regroupait les meilleures athlètes de chacune des provinces. En 6 jours, les Rebelles ont joué 11 parties, remportant 6 d’entre elles.

La compétition s’amorçait avec une rencontre face à chacune des autres provinces. À la suite des matchs, les quatre premières formations au classement se qualifiaient pour la ronde finale avec une chance de médaille, alors que les positions 5 à 10 poursuivaient l’action dans la ronde de consolation.

Les Rebelles U21 ont battu l’Île-du-Prince-Édouard (7 à 5), le Manitoba (6 à 4), Terre-Neuve (12 à 0), la Nouvelle-Écosse (11 à 3) et le Nouveau-Brunswick (10 à 0), mais avec des revers devant l’Alberta (3 à 1), la Colombie-Britannique (9 à 1), l’Ontario (4 à 0; un match diffusé sur les ondes de RDS2) et la Saskatchewan (4 à 1), les Québécoises ont conclu la ronde préliminaire en 5lace et ont été reléguées à la ronde de consolation.

Celles-ci ont bien amorcé cette ronde en gagnant leur affrontement initial contre l’Île-du-Prince-Édouard (5 à 1), mais elles ont ensuite perdu devant le Manitoba au compte de 5 à 0 en finale consolation. Les Rebelles du Québec ont donc terminé l’aventure des Jeux du Canada au 6rang.

Les Rebelles U21 sont composées des meilleures athlètes de la province, nées en 1998, 1997 et 1996, afin de représenter le Québec sur les scènes nationale et internationale. Trois des 15 filles de l’équipe sont originaires de Saint-Basile-le-Grand. Pour elles, une participation à cet événement important représentait un accomplissement, et l’aboutissement des efforts et des sacrifices des dernières années au sein de la formation du Québec.