La Classique annuelle de l’hiver

La Classique annuelle de l’hiver

La Classique annuelle de l'hiver s'amorce aujourd'hui à Saint-Bruno-de-Montarville.

Crédit photo : Luc Poirier

Association de basketball des Cougars de Saint-Bruno

Le tournoi de la Classique annuelle de l’hiver de l’Association de basketball des Cougars de Saint-Bruno aura lieu du 2 au 4 février dans plusieurs catégories. Quelque 100 matchs seront tenus à l’École secondaire du Mont-Bruno, l’École primaire De Montarville et au Collège Trinité.

La Classique annuelle de l’hiver verra en action 62 formations de la province, incluant des visiteurs provenant de Rimouski, Chicoutimi, Joliette, Québec, Drummondville, Sorel, Trois-Rivières. De ce nombre, sept groupes représenteront les Cougars de Saint-Bruno-de-Montarville. Les équipes se disputeront les grands honneurs dans les catégories habituelles de ce traditionnel tournoi de basketball, soit benjamin AA, mini AAA et mini AA chez les garçons, et les catégories benjamin AA et mini AA chez les filles. Sans oublier le festival novice, auquel quatre clubs féminins participent entre autres.

Cette année, l’Association des Cougars s’est vue contrainte de refuser une dizaine d’organisations, en raison d’un manque de plateaux. « Dans la dernière année, notre rendez-vous a été très sollicité. Ce qui est une bonne chose, parce que ça fait longtemps que nous n’avions pas été obligés de dire non à certaines équipes », affirme au journal Les Versants le président de l’Association des Cougars de Saint-Bruno-de-Montarville, Pierre J. Labelle, qui évoque une compétition relevée dans la catégorie mini AA, notamment avec 18 clubs en action.

« C’est une compétition qu’il faut voir! » – Pierre J. Labelle

Même constat avec le basket féminin, qui prend du mieux, selon M. Labelle : « Ça va bien aussi chez les filles. Avec 6 formations en benjamin AA, 10 autres en mini AA et 4 inscrites au festival novice, elles représentent presque le 1/3 des équipes participantes cette année. »

Aussi une campagne de financement

La Classique annuelle de l’hiver n’est pas seulement le tournoi des Cougars, c’est également une source de financement pour l’Association. En effet, c’est avec le coût d’inscription des équipes (375 $ pour la catégorie benjamin AA, 325 $ pour mini AA et AAA, 275 $ pour le festival novice) que l’organisation montarvilloise réussit à amasser des fonds. En cette occasion, l’Association de basketball fait des profits évalués entre 3 500 et 4 500 $, selon le nombre de clubs. Profits qui sont ensuite réinvestis en équipements, en formation et en entraîneurs.

Depuis la disparition de la Classique annuelle de l’automne, un tournoi semblable à celui de février, mais qui s’adressait aux joueurs de catégories cadet et juvénile, il y a un manque important à gagner. L’organisme a décidé de compenser autrement : l’automne, les Cougars présentent un souper spaghetti, ce qui leur permet de récolter environ 2 000 $.

Expérience d’une vie

Concernant les athlètes qui prennent part à l’événement, Pierre J. Labelle parle de la Classique annuelle de l’hiver comme de l’expérience d’une vie. « Pour l’adrénaline, l’atmosphère survoltée, l’ambiance, l’honneur en jeu, c’est une compétition qu’il faut voir! Il y a des jeunes qui nous en parlent encore et ils ont 20 ans! »

L’entrée est gratuite afin d’assister à toutes les parties.

QUESTION AUX LECTEURS :

De quelle façon soutenez-vous les associations sportives de votre communauté?