Hommage au Théâtre Saint-Bruno Players

Hommage au Théâtre Saint-Bruno Players

Quelques membres du Théâtre Saint-Bruno Players, en compagnie de Vincent Beaulne (fils de Guy Beaulne) et du directeur général de la FQTA, Yoland Roy. (Photo : Daniel Davignon)

Gala des Arlequins de la Fédération québécoise du théâtre amateur

Le Théâtre Saint-Bruno Players a obtenu le prix hommage Guy-Beaulne. L’organisme culturel a été honoré lors du plus récent Gala des Arlequins de la Fédération québécoise du théâtre amateur, le 17 juin dernier.

Cette distinction, le prix hommage Guy-Beaulne, vise à reconnaître le travail exceptionnel d’une troupe de théâtre amateur du Québec. Une mention remise pour le travail d’ensemble. « C’est un grand honneur! Une reconnaissance de la qualité du travail fait par la troupe et les nombreuses productions réalisées au cours de son histoire, tant en français qu’en anglais. C’est un encouragement à continuer », explique l’un des membres de la troupe, Bernard Belzile.

Selon lui, la Ville de Saint-Bruno doit être fière d’avoir un organisme voué à la culture comme le Théâtre Saint-Bruno Players.

Un choix de la FQTA

Ce sont les membres du conseil d’administration de la Fédération québécoise du théâtre amateur (FQTA) qui ont sélectionné la troupe de Saint-Bruno-de-Montarville, et ce, sans que celle-ci ait besoin de soumettre sa candidature. « Nous avons été choisis pour recevoir ce prix parmi toutes les troupes membres de la FQTA », mentionne Bernard Belzile.

En vacances estivales du 15 juillet au 28 août, la FQTA n’a pas répondu au journal.

D’après M. Belzile, c’est sans doute l’une des plus « prestigieuses distinctions » qu’a reçues la troupe de théâtre. « Parce qu’elle rend hommage à l’ensemble de l’œuvre. Un peu comme l’a été la médaille de l’Ordre du Mérite de Saint-Bruno-de-Montarville, en 1985. »

« Nous avons été choisis pour recevoir ce prix parmi toutes les troupes membres de la FQTA. » -Bernard Belzile

Guy Beaulne a été directeur et metteur en scène de théâtre. En 1958, il a fondé la Fédération québécoise de théâtre amateur, dont il a été président pendant plusieurs années. Membre de l’Ordre du Québec et du Canada, M. Beaulne a aussi été directeur général du Grand Théâtre de Québec. Il est décédé en 2001.

Deux comédiens en nomination

Ajoutons aussi que pendant ce Gala des Arlequins, deux membres de la troupe Théâtre Saint-Bruno Players, Renée Dufour et R. J. Ménard, étaient en nomination dans les catégories meilleure comédienne et meilleur comédien. La première pour son personnage de Maude dans la pièce Harold et Maude, de Colin Higgins (adaptation de Jean-Claude Carrière), et mise en scène par Bernard Belzile et Philippe Dufaux en avril 2016; le deuxième pour son rôle de Bud Davis dans la pièce Sex please, we’re sixty, de Michael et Susan Parker, et mise en scène par Chriss Brookes en novembre 2016.

Rappelons que le Théâtre Saint-Bruno Players est la seule troupe de théâtre amateur à se produire et à jouer dans les deux langues au Québec. Elle compte plus de 80 membres et réalise quatre grandes productions par année, lesquelles sont présentées en avril et en novembre au Centre Marcel-Dulude, à Saint-Bruno-de-Montarville.

La troupe anglophone a d’ailleurs déjà reçu, lors du Gala 2014 des Arlequins, le prix Coup de cœur pour la pièce Calendar Girls, en plus de recueillir 12 500 $ pour la Société de leucémie et lymphome du Canada, succursale de Montréal. Cette production a aussi obtenu l’Arlequin pour la meilleure actrice (Tina Fedele Keating, pour son personnage de Chris). La meilleure production est allée à Tailleur pour dames, également du Théâtre Saint-Bruno Players.

Le théâtre cet automne à Saint-Bruno

Cet automne, le public montarvillois pourra voir la pièce francophone Glengarry Glen Ross, de David Mamet, un « classique du théâtre contemporain ». Présentée pour la première fois en 1983, la pièce dépeint de manière peu reluisante le milieu du courtage immobilier. Dans cette œuvre, tous les coups bas sont permis pour atteindre le sommet des ventes. « La pièce sera mise en scène par Chantal Lapointe, qui a déjà exercé cette fonction pour les productions Les trois sœurs et Albertine, en cinq temps », indique M. Belzile. Neuf comédiens occuperont la scène. Du côté anglophone, la sélection de la pièce n’est pas encore faite.